• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

hommelibre

hommelibre

Auteur d'un recueil : "Les contes de Crocodile River" (2013), de deux albums 12 titres : "Doa" et "Contre-Courant", d'un roman : "Le diable en été", d'un essai critique : "Féminista : ras-le-bol !". Site ici.

Tableau de bord

  • Premier article le 04/06/2010
  • Modérateur depuis le 23/02/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 412 2072 16763
1 mois 1 0 31
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 94 72 22
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • hommelibre hommelibre 23 mai 12:20

    @Buzzcocks

    Il est disponible en bibliothèques selon mes infos. Cela n’y change pas grand chose de toutes façons. Et cela montre bien une intention.

    À part ça, vous avez vraiment besoin de m’insulter ?
    Si c’est votre langage habituel dans votre inculture, je peux aussi le faire, peut-être que vous aimez ça.


  • hommelibre hommelibre 22 mai 20:24

    @Buzzcocks

    Non, pas vraiment du gros n’importe quoi.
    Ce livre était toujours dans les livres recommandés à l’intention des écoles ces dernières années. 

    Les ABCD ont été mis en place à l’intention des écoles et ont été testés dans certaines écoles. Quand NVB a été nommée à l’éducation nationale ce programme était encore en vigueur, puis elle l’a remplacé. Elle fait donc plus que « parler » de ce concept...

    Vous êtes exactement formaté par l’EN : incapable de débattre sans rage de tuer l’autre ou de l’exclure.
    Soral n’est pas ma tasse de thé mais je pense que malgré mes critiques à son encontre, et comme vous il est incapable de débattre vraiment. Vous devriez vous entendre avec lui, vous avez la même mentalité.


  • hommelibre hommelibre 22 mai 12:37

    Cela conduit à ce qu’en France, la politique, l’art du débat et les controverses se déclinent sur un mode autoritaire et intolérant, excluant. Les esprits sont formés à se soumettre ou se révolter, à entrer en rupture. 


    Il n’y a pas en France de pensée inclusive. Même l’antiracisme est une guerre des tranchées, avec ses « bons » et ses « mauvais ». L’exclusion morale, intellectuelle, sociale, est la règle.


  • hommelibre hommelibre 22 mai 12:31

    Il n’y a pas de hasard à ce qu’un gouvernement français ait à un moment de son histoire décidé d’utiliser une terminologie validée par le mouvement fasciste. L’un des objectif de l’école française est de formater la pensée selon les dogmes du pouvoir. En cela l’héritage fasciste est toujours d’actualité.


    Dans son excellent livre « La langue des médias » (un des livres à lire toutes affaires cessantes), Ingrid Riocreux compare deux manière de former intellectuellement. Un prof américain propose un débat contradictoire sur la peine de mort. Il divise la classe en deux : les pour et les contre. Ils ont 20 minutes pour préparer leurs arguments. Il précise : « Votre opinion personnelle ne m’intéresse pas ». Chaque groupe devait argumenter, et réfléchir à tous les arguments. (Pages 289-290).

    Elle conclut en comparant à la France : " On voit d’emblée la différence d’approche. D’un côté, une pédagogie qui vise à développer l’esprit critique et l’art d’argumenter, de l’autre, un système qui paraît conçu pour vérifier le degré d’imprégnation des individus par la propagande officielle.



  • hommelibre hommelibre 20 mai 22:20

    @pipiou

    Si vous n’avez pas compris, posez-moi des questions.
Voir tous ses commentaires (20 par page)