• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > L’industrie de la viande en pleine révolution

L’industrie de la viande en pleine révolution

La semaine dernière les dirigeant de Quorn ont indiqué que l’entreprise générerait plusieurs milliards d’euros d’ici 2027. Les ventes de Quorn ont en effet augmenté partout sur la planète mais surtout aux USA et en Europe, qui ont enregistré, en 2017, des hausses de 27 et 35% respectivement. L’entreprise fait partie d'une industrie en pleine expansion, celle des substituts à la viande - mais nombreux de ces produits sont bien loin de l'idée que l’on se fait d'un régime végétarien et naturel

Qu’est-ce que c’est que le Quorn ?

Voilà une question à laquelle même celles et ceux qui en consomment ont souvent du mal à répondre. Il semblerait que nombreux sont ceux et celles prêt à accepter cette méconnaissance parce que Quorn parait être du bon côté du paradigme alimentaire actuellement dominant, qui veut que la consommation de viande, de poisson, d’œufs et de produits laitiers soit une habitude de barbares en voie de disparition car elle revient à propager la cruauté, à détruire l’environnement et qu’elle a des conséquences sinistres pour la santé humaine.

Alors qu’est-ce que Quorn ? Pour faire court, c’est une simili-viande fabriquée à partir de myco-proteines, fermentés dans des cuves, provenant d'un champignon. Une explication un peu plus complète est que cette simili viande est un mélange de mycoprotéines fermentées provenant du champignon parasite, Fusarium Venenatum, de glucose, d'azote fixé, de vitamines et de minéraux, auquel on fait ensuite subir un traitement thermique afin d’en réduire l'acide ribonucléique.

Il est intéressant de noter que la viande Quorn initialement vendue en Europe était également composée de blanc d'œuf et de lait - le produit n’était donc pas totalement végétalien. Une nouvelle gamme, végane, a cependant récemment vu le jour – œufs et lait sont remplacés par de la protéine de pommes de terre.

Les débuts des simili-viandes

La recherche de sources de protéine artificielles a débuté dans les années 1960, dans un climat de craintes que la croissance démographique mondiale générait une pénurie alimentaire. Des entreprises pétrolières et chimiques ont donc financé des projets visant à faire pousser des levures, moisissures et bactéries comestibles.

Une équipe a relativement rapidement découvert le Fusarium Venenatum mais ce n'est que 1985 que le premier gouvernement a approuvé la vente de produits Quorn. Depuis, l’entreprise a développé une gamme de plus de 100 produits, allant de la viande hachée et aux saucisses, en passant par le fromage de chèvre et les escalopes de canneberge. Et il semblerait que grâce à une utilisation adroite d'additifs et d’ingrédients de haute technologie conçus en laboratoire - arômes et colorants artificiels, protéines de lait, amidon de tapioca, huile de palme, fibre de pois, agents gélifiants et affermissant, etc. - nombreux sont les individus prêts à prendre les caméléonesque viandes Quorn comme de simples sosies de nos traditionnels steaks, jambons, poulets et saucisses.

Il faut cependant faire attention, l’organisme étasunien Centre For Science in the Public Interest (Centre pour la Science dans l'Intérêt Public), a par exemple déjà collecté plus de 2,000 "rapports d’effets secondaires" et explique que cette simili-viande peut causer des réactions allergiques dangereuses, des nausées, des vomissements, des diarrhées et, parfois, de l’urticaire et des difficultés respiratoires.

Quorn n’est plus la seule entreprise sur le marché de la simili-viande

Quorn, l’entreprise qui a inventé la fausse viande, lutte désormais contre des concepts rivaux de fausse viande, technologiquement sophistiqués, qui apparaissent au sein de la Silicon Valley. Au sein de l'Union Européenne, les brevets de la mycoproteine, utilisés dans le principal processus technologique, ont expiré. N'importe quelle entreprise peut donc désormais fabriquer des mycoproteines en utilisant légalement les processus précédemment brevetés.

Ainsi une entreprise, Beyond Meat (qui peut être traduit comme « au-delà de la viande ») proposera prochainement au Royaume Unis des viandes dont les ingrédients inclus, en autre, de la protéine d’Isolat de pois, de l'huile de canola, de l'huile de noix de coco raffinée, de l'eau, de l'extrait de levure, de la maltodextrine, des arômes "naturels", d'huile de tournesol, du sel, de l’acide succinique, de l’acide acétique, de la cellulose de bambou, de la méthylcellulose, des fécules de pomme de terre, des extraits d'agrumes et de la glycérine, ainsi que de l'extrait de jus de betterave pour donner à la mixture la couleur rougeâtre de la viande.

On peut donc s’attendre à trouver de plus en plus de simili-viande dans les rayons de nos supermarchés. Est-ce une bonne nouvelle ? En tout cas ce n'est pas l'idée que je me fais d’une alimentation saine et naturelle.

Sources : 

https://www.businessgreen.com/bg/news/3026014/vegan-dividend-quorn-foods-reports-record-sales-growth-as-global-expansion-pays-off

https://cspinet.org/eating-healthy/foods-avoid/quorn


Moyenne des avis sur cet article :  4.07/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • joletaxi 14 février 15:20

    mais saperlipopette, la planète est en danger, vos gouts, vos opinions, c’est de la poudre de perlimpimpin à côté du désastre qui arrive.

    pensez aux enfants, fou ça, cet égoïsme

    prenez exemple ici tiens, il y a des gens qui se décarcassent(toute plaisanterie ici serait vraiment malvenue)

    https://wattsupwiththat.com/2018/02/14/how-a-descent-into-climate-fanaticism-wrecked-a-family/


    • Cateaufoncel 14 février 15:22

      « En tout cas ce n’est pas l’idée que je me fais d’une alimentation saine et naturelle. »

      Et ce n’est pas non plus celle que l’on se fait des plaisirs de la table.


      • mmbbb 18 février 15:50

        @Cateaufoncel «  méthylcellulose » a ete utilise dans la fameuse cuisine dite moléculaire et il me semble que ce n ’est pas tres bon pour la sante il y eu des problemes lorsque les cuisiniers catalans espagnol l utiliserent


      • foufouille foufouille 14 février 15:45

        « la consommation de viande, de poisson, d’œufs et de produits laitiers soit une habitude de barbares en voie de disparition »
        certainement dans tes rêves. les insectes sont certainement plus facile à produire que ton truc infect.


        • bibou1324 bibou1324 15 février 11:55

          @foufouille
          En effet, « additifs et d’ingrédients de haute technologie conçus en laboratoire - arômes et colorants artificiels, protéines de lait, amidon de tapioca, huile de palme, fibre de pois, agents gélifiants et affermissant », ça donne pas trop envie.


          Alors que les grillons par exemple, il suffit de leur laisser une coupelle d’eau et les épluchures de la cuisine et autres morceaux de pain sec, ils mettent 2 mois à devenir adulte, et une 10aine contiennent autant de protéines qu’un steak de 110g.

          Coût : zéro euros par an pour des protéines animales (bio et plus complètes que les protéines végétales) à volonté. Faut juste nettoyer le bac 1 fois par semaine.

        • sls0 sls0 14 février 15:55

          Hier j’ai acheté ma viande pour 2-3 jours, j’ai payé 1€.

          On peut très bien manger de la viande et ne pas gaspiller.
          Je n’habite pas dans un pays riche, cette sobriété en viande est normale, je ne choque pas je suis dans les normes.
          Remplacer un excès en viande par un excès de produits chimiques reste un excès.
          Au fait quel bilan carbone d’un kg de cette production ?
          Si c’est comme le boeuf autant bouffer du poulet.

          • domi 15 février 20:06

            @sls0 1 € pour 3 jours c’est quoi comme viande ?


          • mmbbb 18 février 15:48

            @domi du singe boucané


          • rogal 14 février 16:43

            Quorn d’auroch ! Quelle perspective !


            • cétacose2 14 février 17:58

              ....et après les chateaux ,les bons produits naturels ne seront réservés qu’aux.....migrants....


              • Jason Jason 14 février 18:38

                @cétacose2


                Vous vous trompez, cher Monsieur, ils ne seront réservés qu’aux plus riches ou à ceux qui les produisent eux-mêmes.

              • Rincevent Rincevent 14 février 18:14

                Un seul mot : BEURK !


                • Jason Jason 14 février 18:16

                  Très bon article. Il faudra faire attention aux étiquettes. 


                  Par ailleurs, on constate un regain d’attention dans les médias à tout ce qui est viande. Peut-on soupçonner une orchestration habile de la part de ces multinationales ? Cela s’est déjà fait pour d’autres produits (on pense à la banane dans les années 20 et 30).


                  • Hubu Hubu 14 février 18:39

                    Vivement que ça soit servit en plateau repas sur la compagnie Air France !!
                    Un succulent poulet simili avec leur sauce vomit.

                    Les non sans dents pourrons toujours acheter le repas alternatif un peu moins dégueu à 35€ pièce

                    Un formulaire à remplir sera disponible à la sortie de l’avion pour connaitre les effets secondaires et recueillir des témoignages des rescapés.


                    • Attila Attila 15 février 12:26

                      @Hubu
                      « Un formulaire à remplir sera disponible à la sortie de l’avion pour connaitre les effets secondaires »
                      Le formulaire comportera un bord autocollant pour le rouler en forme de cornet : c’est ainsi qu’on remplira le formulaire . . . BEUAARK !!!

                      .


                    • zygzornifle zygzornifle 14 février 18:39

                      Ouais Spanguéro remplaçait le boeuf par du cheval dans ses lasagnes....


                      • zygzornifle zygzornifle 14 février 18:42

                        provenant d’un champignon ....


                        Momo le SDF va pouvoir vendre les champignons qu’il a entre ses doigt de pieds , peut être ajoutera t’il des morpions histoire d’avoir quelques protéines ....

                        • Ratatouille Ratatouille 15 février 12:30

                          @zygzornifle
                          bonne idée,mais vu que ce sera rare ,ce sera cher ,seul les ulra profiterons de ce produit de luxe dans des emballages crées par les dessinateur de karl lagerfeld


                            

                        • Montdragon Montdragon 14 février 21:50

                          Ça me rappelle le simili-steak dans l’Incal...humm pas bon. !!
                          Enfin en gros du SEITAN ultra protéiné.
                          Ceci dit, n’est-ce pas le meilleur moyen moyen de tuer le hallal ? Car il détient 100% de la volaille et 80% des ovins, 75 % du boeuf...
                          La résistance à la connerie mahométane passera donc par le végan, le porc et le poisson.
                          Bon app !


                          • Xenozoid Xenozoid 14 février 22:16

                            @Montdragon
                            essaie le globiboulga.dragon devient rose,=montrose(sexy)


                          • Montdragon Montdragon 15 février 09:58

                            @Xenozoid
                            merci, j’irai loin grâce à toi.


                          • Attila Attila 15 février 12:30

                            De toute façon, sans côte de bœuf la vie ne vaut pas vraiment d’être vécue.

                            .


                            • Ratatouille Ratatouille 15 février 12:48

                              bonjours les gens
                              .https://www.additifs-alimentaires.net/E400.php?defOff&nostat#defOff

                              .MAIS ?MAIS ?MAIS C’EST de laMERDE. !!!!!

                              La gélatine E428 ou E441,

                              la nisine E234 et l’invertase E1103 peuvent contenir de petites quantités de coliformes (théoriquement moins de 100/gr.) ; un coliforme est une bactérie d’origine fécale.
                              L’alpha-cyclodextrine E457 est produite avec l’enzyme transgénique CGTase sur des sirops d’amidon hydrolysés. Le gène codant de cet OGM est dérivé d’un bacille de la flore fécale.
                              E920 contient l’acide aminé L-cystéine qui, bien que d’origine naturel, peut être biosynthétisé à partir de bactéries transgéniques d’origine fécale (E. coli).

                               

                              La face cachée de l’alimentation
                               transformée


                              • spearit 15 février 13:39

                                @Ratatouille
                                Pour ceux qui veulent en savoir plus sur les E... et autres additifs, il y a le recueil de Corinne Gouget (RIP)  :

                                Additifs alimentaires danger ! 


                              • Ratatouille Ratatouille 15 février 18:40

                                @spearit
                                je l’est déjà,ma c’est écrit de plus en petit sur les emballages,faut une loupe ,tout bouquin à la main, avec une loupe dans l’autre la sécurité elle va te pister . smiley

                                sinon il est bien,c’est classé par dangerosité.


                              • spearit 15 février 13:20

                                La bouffe industrielle restera de la bouffe industrielle...

                                Après jouer sur la culpabilisation des bouffeurs de viande pour fourguer une merde encore pire ??!!

                                Vive les potagers !!!


                                • zygzornifle zygzornifle 15 février 15:19

                                  @spearit


                                  Ouais vive mes potes âgés ....

                                • zygzornifle zygzornifle 15 février 15:18

                                  Moi j’ai presque toujours eut des similis-salaires et la on vient de me ponctionner ma simili-retraite


                                  • Ratatouille Ratatouille 15 février 20:23

                                    Mc Donald’s vient d’annoncer le lancement d’un nouveau burger : le cannaburger. Un hamburger dont la viande a été infusée dans du cannabis.
                                    Uniquement disponible dans les pays et les états américains ayant légalisé la consommation de marijuana à usage récréatif.
                                    La nouvelle tendance de faire de la cuisine avec du cannabis est en constante évolution. À l’époque où les premiers produits comestibles ont été présentés aux adorateurs de cette drogue douce, ils apparaissaient souvent sous la forme de sucreries tels que des brownies, des gâteaux ou encore des cookies. Peu après, ils étaient aussi disponibles sous la forme de bonbons à mâcher. Mais la dernière tendance, c’est la viande infusée au cannabis. Une idée de la célèbre chaîne de fastfood MacDonald’s. Tous les carnivores idolâtrent un bon hamburger bien juteux, mais cette expérience ne serait-elle pas encore plus jouissive si votre viande pouvait vous envoyer planer entre les nuages ? Bien sûr que oui ! La recette du cannaburger de McDonald’s devrait ravir bon nombre de consommateurs.


                                    • Ratatouille Ratatouille 16 février 13:11

                                      ça c’est une blague bien sûr


                                    • L'Astronome L’Astronome 16 février 11:18

                                       
                                      « ... cette simili-viande peut causer des réactions allergiques dangereuses, des nausées, des vomissements, des diarrhées et, parfois, de l’urticaire et des difficultés respiratoires. »
                                       
                                      Le nom seul du champignon en cause (fusarium venenatum : fuseau empoisonné) devrait inciter à la méfiance.
                                       


                                      • cevennevive cevennevive 16 février 11:39

                                        Aïe aïe, aïe ! c’est ignoble !


                                        Je n’aurai pas dû lire article et commentaires à l’approche de mon déjeuner. J’ai un gratin de chou fleurs qui cuit dans le four de la cuisinière à bois. Cela m’a coupé l’appétit.

                                        Jusqu’où va-t-on aller ?


                                        • Ratatouille Ratatouille 16 février 13:10

                                          PLANQUE TON CANICHE

                                          Des défenseurs des animaux italiens sont sous le choc après la découverte, dans un centre pour réfugiés en Italie, de migrants clandestins préparant un barbecue de chien.

                                          .http://breizatao.com/2018/02/16/italie-les-defenseurs-des-animaux-choques-suite-a-la-decouverte-de-migrants-nigerians-grillant-du-chien-dans-leur-centre-dhebergement/



                                          • L'Astronome L’Astronome 18 février 11:22

                                             

                                            @Ratatouille
                                             
                                            Et des barbecues de migrants, comme dans un épisode fameux de Pablo Escobar, où il (aurait) fait griller et manger la chair de deux traîtres ?
                                             


                                          • zygzornifle zygzornifle 17 février 17:01

                                            L’industrie de la viande c’est les EHPADS ?


                                            • zygzornifle zygzornifle 17 février 17:04

                                              L’industrie de la viande c’est les EHPADS ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès