• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Google, un géant trop puissant ?

Google, un géant trop puissant ?

Aujourd’hui, Google et Chrome sont de très loin les leaders mondiaux de la recherche et de la navigation en ligne, le résultat d’une stratégie commerciale millimétrée aux conséquences radicales pour tout le paysage du web

Un leader impitoyable

 93% de parts de marché en France, 90% dans le monde, 3,3 milliards de requêtes quotidiennes, 20 milliards de sites crawlés chaque jour… Ces chiffres éloquents illustrent pleinement la domination de Google, filiale d’Alphabet dans le domaine des moteurs de recherche. Véritable titan dans le secteur, il écrase littéralement ses concurrents dont les scores mondiaux sont ridicules face aux siens.

Bing est le seul autre moteur de recherche également détenu par un GAFAM : Microsoft, avec ses 2,5% de parts de marché, il est le numéro deux mondial grâce au soutien de Windows qui fait de lui son moteur de recherche par défaut sur ses navigateurs Internet Explorer et Edge. Yahoo, le plus ancien du marché, né en 1995, et qui fut autrefois le leader mondial de la recherche en ligne, se contente actuellement de 2,2% du marché. Comme Qwant (2% de parts de marché en France), il n’a de force que sa renommée. Baidu et Yandex, moteurs de recherche d’Etat des dictatures chinoise et russe, avec respectivement 1,5 et 0,9% de parts du marché mondial, ont inévitablement une position forte dans leurs pays d’origine. Ces régimes autoritaires estiment que les Etats Unis ne doivent pas avoir la possibilité de collecter leurs données personnelles par le biais de Google, Yahoo ou Bing et préfèrent pouvoir vérifier et contrôler l’activité internet de leur peuple.

 Chrome, le navigateur de Google, fait aussi office de leader mais dans des proportions moins radicales : il cumule 60% de parts de marché dans le monde devant Internet Explorer (14%), Firefox (13%), Safari (5%) et Edge (5%). Certains concurrents font preuve d’une meilleure résistance face à Chrome car ils sont intégrés à des OS où ils ne peuvent être désinstallés. C’est le cas pour Edge et Internet Explorer sur Windows, ou Safari sur IOS.

 

Les raisons de ce succès

 Si j’ai choisi de mêler moteurs de recherche et navigateurs web pour parler de la domination de Google dans ce domaine, c’est parce que les deux sont intimement liés par une redoutable stratégie. Google participe intensivement au succès de son navigateur Chrome et Chrome lui rend la pareille. En effet Google est le moteur de recherche par défaut de Chrome, donc chaque nouvel utilisateur de Chrome est également un nouvel utilisateur de Google. Quant à Chrome, il est abondamment recommandé par Google et ses sites à forte audience YouTube, Google+, Google Actualités, Google Drive ou encore Gmail. Cette publicité plutôt intrusive se fait avec la fameuse fenêtre sur la barre de navigation de ces sites, qui s’affiche uniquement sur les autres navigateurs.

 Google et Chrome peuvent aussi compter sur Android, filiale d’Alphabet et leader mondial de l’OS mobile avec plus de 85% de parts de marché. En effet, sur Android, Google est le moteur de recherche par défaut de Chrome, lui-même navigateur par défaut de l’OS. Les deux services ont donc obtenu une domination encore plus intense dans le web sur mobile grâce à Android. Quant à IOS, doté du navigateur Safari, il reçoit un chèque annuel de 3 milliards de dollars de la part d’Alphabet afin que Google soit le moteur de recherche du navigateur. Comme quoi, un petit billet facilite parfois les choses ! Le petit robot vert ne laisse de toute manière guère de place à la concurrence d’IOS d’Apple qui défend péniblement ses 14% du marché, et aux défunts Windows phone et Black Berry mobile qui se contentent des miettes.

 Mais le succès de Google s’explique aussi par son excellente image. Google et Chrome forment en effet bon ménage en conjuguant la rapidité du navigateur Chrome et la précision du moteur de recherche Google. Les deux compères font en effet un duo de choc unique et reconnu dans le paysage du web. Cela crée donc une meilleure performance technologique car ils sont faits l’un pour l’autre. La bonne image de la marque Google vient donc de sa rapidité, de son efficacité, mais aussi de sa simplicité. Sa fameuse page de recherche, simple et colorée, est la vitrine du groupe où passent les 5,5 milliards de requètes quotidiennes. Elle est aussi la plaque tournante de l’ensemble des service de Google (Drive, YouTube, Gmail, traduction, Google+…) en permettant d’y accéder en un seul clic. La page d’accueil de Google permet en outre de relier tout l’univers d’Alphabet en un unique compte, ce qui intensifie la fidélisation pour l’ensemble de ces services.

  L’avenir de Google et Chrome s’annonce d’ailleurs encore plus florissant car de plus en plus d’objets sont à présent connectés : ordinateurs, tablettes, smartphones, téléviseurs, montres, ou lunettes. Bientôt, les voitures, les maisons et un jour l’homme seront connectés ! Presque tous les fabricants d’objets connectés se tournent vers Android car IOS n’équipe que les objets connectés d’Apple et les autres OS ont trop de retard. Evidemment, ces objets connectés sous Android embarquent tous les services d’Alphabet dont Google et Chrome. Cette domination s’intensifiera encore d’avantage avec l’émergence de l’intelligence artificielle où Google Assistant fait office de maître. Le web invisible sera sans aucun doute la prochaine révolution du web…

 

 Les conséquences de cette domination

 L’hyper domination dans le secteur des moteurs de recherche offre à Google le quasi-monopole du très lucratif SEA, véritable filon de la pub en ligne. Le Search Engine Advertising est en effet un levier publicitaire incontournable pour les annonceurs qui, pour faire apparaître leur site en haut des requêtes sont prêts à payer très cher Google.

 La firme de Mountain View fait sa loi comme l’illustre son célèbre slogan « don’t be evil ». Google impose aux sites du monde entier ses critères qualitatifs pour être bien placé dans les résultats de recherche et façonne internet selon ses caprices. Les administrations européennes lui ont imposé des obligations telles que le droit à l’oubli, des limites sur les données personnelles et des réglementations sur le référencement qu’il outrepasse aisément. Quant à la question fiscale, il utilise sans scrupule toutes les failles du système pour payer le moins d’impôts possible. Cette évasion fiscale lui permet d’épargner ses milliards d’euros de bénéfices mensuels tout en devançant encore plus les petits concurrents qui eux, sont contribuables. Google fait donc un énorme pied de nez à la loi et à l’éthique en faussant la concurrence, en appauvrissant les Etats et leurs services publics et en aggravant les dettes souveraines.

 Par sa position dominante, Google choisit ainsi quel site peut être vu ou pas dans le monde entier, ce qui pose également des problèmes éthiques et législatifs. Google est régulièrement accusé de censure, notamment par des sites politiques de gauche progressiste ou de droite souverainiste. Selon eux, Google les déréférencerait parce qu’ils propagent des idées pénalisant son business. En effet, la gauche progressiste défend la taxation des GAFA et la droite souverainiste veut limiter la domination du web par les sites étrangers dont Google fait partie. Il est aussi accusé de concurrence déloyale par les comparateurs de prix en favorisant largement son service de comparaison Google Shopping. Le fait que les données personnelles des internautes soient toutes centralisées dans un service unique fait aussi débat.

 

 Google a donc le droit de vie ou de mort sur bon nombre de sites et d’entreprises, donc un poids économique prépondérant. De plus, il peut influencer les tendances et donc contrôler les esprits en imposant sa vision du monde et les valeurs qu’il prône. Sa domination abusive peut donc représenter une menace de pensée unique si elle n’est pas contrecarrée par une concurrence forte et des administrations publiques inflexibles.


Moyenne des avis sur cet article :  3.73/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • nodrygo 16 juillet 10:20

    Il aurait été bien et correct de faire une référence à https://duckduckgo.com


    • taketheeffinbus 16 juillet 16:43

      @nodrygo
      Il y a encore plus sécurité/privé que duckduckgo et minimaliste comme Google ! => https://www.startpage.com/


    • hunter hunter 16 juillet 18:25

      @taketheeffinbus


      Ce que j’utilise depuis la disparition d’Altavista !

      Je n’ai jamais utilisé Google !

      Adishatz

      H/

    • Macondo Macondo 16 juillet 20:33

      @nodrygo ... Je m’associe à cette aimable injonction visant à promouvoir la diversité tout en valorisant un très hypothétique renoncement à l’enfermement culturel de masse issue de la terrible vallée siliconée, gigantesque trou noir en formation, grand aspirateur de la pensée complexe et structurée ayant déjà fini toutes les coursives et les étages ...


    • Spartacus Spartacus 16 juillet 12:09

      Pas content de Google ? 


      Sois content de ne pas vivre en Chine.
      Même les photos de Winnie l’ourson sont été interdites parce que le président Xi Jinping ressemble à l’ours en peluche.

      Il y 15 ans qui connaissait google ? 
      C’était Alta Vista, lycos ou Yahoo.
      Google c’est imposé parce qu’il répondait plus à la demande que les autres. 
      Censurer fait que l’offre ne répond plus à la demande, et entrave le risque de perdition de clients.

      L’important n’est pas que Google domine, l’important est qu’il existe une concurrence pour ceux qui voudraient s’en passer.

      La grande différence entre Google et un gouvernement, Google ne peut pas utiliser la force. 
      Seul l’état, le gouvernement le peut. Et lui n’a pas de concurrence.

      • sleeping-zombie 16 juillet 12:54

        @Spartacus

        Pour une fois, je suis d’accord avec Sparta.

        Si vous n’aimez pas Google, ne l’utilisez pas, c’est tout.

        Et puis z’aviez qu’a l’inventer d’abord :)

        Par contre, ça reste un colosse aux pieds d’argile, entièrement dépendant du budget général de la publicité. Une secousse économique un peu forte et c’est tout son écosystème qui s’effondre.

        Coca-Cola fait peut-être 5 fois moins de bénéfices, mais sera encore là dans 50 ans :D

      • mmbbb 16 juillet 17:45

        @Spartacus moi j utilise Google vaec Ad block et Ad Muncher Je ne suis pas emmerde par la pub et les liens intempestifs sont filtres . Google est un bon moteur de recherche Par ailleurs Google Map est un outil essentiel Google Scolar est un bon moteur de recherche pour les scientifiques Les francais ont cree QWANT c’est l esprit francais lors d une requere des informations s affiche sur la page d accueil, je m en tape un peu Les occurrences de GOOGLE sont plus pertinentes Il fallait se reveiller a temps au lieu de geindre desormais


      • foufouille foufouille 16 juillet 12:39
        je ne trouve pas que chrome soit rapide mais il est obligatoire pour utiliser netflix sous linux.
        c’est pas possible que soit un bon moteur de recherche, simplement ?
        " Google est régulièrement accusé de censure, notamment par des sites politiques de gauche progressiste ou de droite souverainiste. Selon eux, Google les déréférencerait parce qu’ils propagent des idées pénalisant son business.« 
        gros délire, on trouve n’importe quoi avec google surtout des trucs de »gauche".


        • Ciriaco Ciriaco 16 juillet 13:53

          @foufouille

          Firefox 60.0.1 est très rapide sous Linux.
          Pour info, Firefox supporterait maintenant Netflix à tester. Le blocage de Netflix était dû à la politique de fermeture du code concernant les DRM standards. Une guerre qui permet de donner le temps aux stratégies de fidélisation et qui oblige Firefox à céder sur l’ouverture du code.

          A ce rythme, nous paierons peut-être un jour une contribution à l’usage d’un brevet Google en allant au cinéma.

          Autre chose, les méthodes de pistage non conventionnelles fleurissent vite.

        • zzz'z zzz’z 16 juillet 13:56

          @foufouille
          « je ne trouve pas que chrome soit rapide mais il est obligatoire pour utiliser netflix sous linux. »


          je n’ai pas netflix, mais Chromium, la version libre de Chrome, voire Iron, un des nombreux forks ne fonctionnent pas ?

          « c’est pas possible que soit un bon moteur de recherche, simplement ? »

          Le principal atout de Google est le profilage, suscitant le biais cognitif de confirmation, qui pour faire simple, vous enferme dans des croyances.


        • taketheeffinbus 16 juillet 15:22

          @foufouille

          Chrome n’est pas obligatoire pour utiliser Netflix sous Linux, Firefox fonctionne aussi depuis plus d’un an. Et les dernières moutures de Firefox ont fait des progrès démentiels en terme de réactivité.

          Par ailleurs, Netflix fonctionne aussi sous Chromium, la partie libre et dépouillée des spywares de Chrome, à condition d’y adjoindre le plugin paapi pour les DRM.

          Enfin dans tous les cas il y a une grosse entube, Netflix limite au 720P tous les navigateurs excepté Edge qui propose un DRM encore plus poussé qui peut monter jusqu’en 4K. (Ce n’est pas un choix de Netflix mais des sociétés qui leurs concèdent les droits.)

        • foufouille foufouille 16 juillet 18:07

          @Ciriaco

          je viens d’essayer et ça marche toujours pas pour netflix donc chrome obligatoire.
          pour le reste, si tu as des trucs a cacher, il existe le darknet.


        • foufouille foufouille 16 juillet 18:14

          @zzz’z

          non les autres ne fonctionnait pas quand je me suis inscrit.
          je ne suis pas inscrit sur google donc ton profilage imaginaire n’existe pas. d’ailleurs si je démarre sur la partition de secours de ubuntu, je n’ai que des résultats pourris de recherche sans mon profil firefox.
          les PPA merdiques ou trop nombreux finissent toujours par bousiller la liste des paquets.


        • foufouille foufouille 16 juillet 18:17

          @taketheeffinbus

          si firefox ne fonctionnait pas surtout avec 200 onglets ouverts. les autres ne marche pas.
          je n’ai pas d’écran 4k ni de 720p ...........


        • zzz'z zzz’z 16 juillet 18:18

          @foufouille
          Le profilage n’est pas dans l’inscription mais dans le cookie ! 


        • foufouille foufouille 16 juillet 20:17

          @zzz’z

          ça marche pas des masses avec des bloqueurs de pubs et une tonne de recherche toutes différentes.
          même chrome ne me propose rien d’utile.


        • spearit 16 juillet 20:59

          @foufouille
          Peut-être un soucis interne parce que chez moi Netflix fonctionne bien sous Firefox, sans aucune manip supplémentaire, en natif... et cela sur 2 PC différents (sous Linux et Firefox les 2)


        • foufouille foufouille 16 juillet 21:25

          @spearit

          j’ai pas envie de chercher si c’est noscript ou un un autre truc bloque, chrome est au moins utile pour ça.


        • zzz'z zzz’z 16 juillet 14:18

          Je n’ai pas vu de traces de Google Analytics qui contribue à son hégémonie pour les sites d’entreprises, ni de YouTube…


          Le problème des détracteurs d’Alphabet est pour moi un problème de fashion victims, les utilisateurs pleurent qu’il y a censure, mais ne se sortent pas les doigts… Allez consulter des addictologues !

          • zygzornifle zygzornifle 16 juillet 14:29

            Ils sont tous jaloux car google était une start-up qui maintenant se fait « un fric de dingue »


            • taketheeffinbus 16 juillet 16:42

              @zygzornifle


              Exact, d’autant que la majeure partie des entreprises dans le domaine de la publicité on raté leur cible avec internet et l’ont complètement pourri, là ou Google a eu une approche très différente et très efficace...

            • spearit 16 juillet 21:04

              @taketheeffinbus

              « Google a eu une approche très différente et très efficace... »

              Le non respect de la vie privée ?, l’analyse à outrance de nos données ?, faits et gestes ?, le flicage ?
              Google nous connait mieux que nous, oui c’est très efficace !!! (cette violation de notre intimité)
              Heureux de voir des gens que ça rend heureux ce genre de pratique

            • foufouille foufouille 16 juillet 21:27

              @spearit

              si google me connaisait, il me bombarderait de pub de pub pour scooter mobility en anglais.
              parano.


            • McGurk McGurk 16 juillet 21:55
              Google domine depuis longtemps le marché, il a donc pas mal d’expérience.

              Néanmoins, celui-ci a d’immenses failles qui peuvent très bien servir à ses concurrents à se tailler une place plus importante. Ses logiciels instables et moyennement optimisé, le codage n’est pas si fin, ses idées intéressantes mais pas forcément géniales, Google veut garder la mainmise sur son software et l’utilisation faite par l’utilisateur, etc.

              Et justement, je n’aime pas du tout la manière qu’à Google de vouloir tout contrôler. Sur mon GSM le plus récent, on ne peut pas respirer sans son contrôle. Les applications ne s’installent pas sans Google Play, les logiciels de base (ex : navigateur) ne se désactivent pas sans que le programme ne pète un plomb plusieurs fois par jour, impossible de modifier l’OS de base pour le personnaliser parce que tout est bridé, idem pour les sonneries.

              Du coup, on doit avoir un téléphone lambda avec le même look que les autres. Autant dire qu’on se croit au temps de la Ford T...

              • troletbuse troletbuse 17 juillet 12:44

                Et Google bloque votre BAL Gmail sans raison sauf pour obtenir des infos sur vous comme votre nom, n° de téléphone. Ce matin, il m’a bloqué ma boîte parce qu’ une IP qui était la mienne voulait ouvrir ma BAL. C’est la première fois que j’ai été obligé de donner mon N° de tel(qu’il n’avait pas) pour accéder à ma BAL.


                • zzz'z zzz’z 20 juillet 04:38

                  @troletbuse
                  Moi, c’est la première fois qu’ils ne m’ont plus jamais vu !


                • Ruut Ruut 6 septembre 16:01

                  La force de Google, un produit de qualité accessible a tous et qui répond parfaitement a nos besoins du moment.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès