• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

alinea

alinea

Je ne saurais le dire...

Tableau de bord

  • Premier article le 09/05/2012
  • Modérateur depuis le 14/06/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 319 24245 26395
1 mois 2 180 302
5 jours 0 32 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1231 1023 208
1 mois 3 3 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique












Derniers commentaires



  • alinea alinea 22 février 21:42

    @hervepasgrave
    Je pense avoir bien compris cela ; la question n’est pas une modération frisant l’obséquiosité, juste, imaginer la vulnérabilité de l’autre et tâcher de ne pas la blesser. Je suis très franche aussi, j’ai en horreur la politesse indifférente.
    En ce qui te concerne, j’avais acquis cette « compréhension » là, et si j’aime l’exigence et le « boostage », il me faut qu’il soit acquis, en sympathie.
    Tu conviendras que sur un site comme celui-là, les échanges ça et là qui rapprochent ne sont pas des acquis, tout est toujours neuf.
    Un acquis n’est pas une garantie, même dans la vie, mais il repose quand même : on peut être soi-même et faire perdurer l’échange.
    Il y a quelques gens ici que j’aimerais plutôt connaître dans la vie ; tu en fais partie. Quelque chose de dénué de toute séduction, ou rivalité, ou que sais-je !!
    En tout cas, merci pour cet échange ; on me prend peut-être à raison pour un peu simplette, mais j’aime les échanges humains, francs, sans ambages, ce qui pour moi représente tout ce que l’on peut avoir de respect pour l’autre, dénué de tout rapport de pouvoir, et ce n’est pas si courant que ça !!



  • alinea alinea 22 février 20:39

    @Mister hyde
    Élisabeth Lévy a écrit un article sur le dorénavant non besoin de censure venue d’en haut, le peuple s’en chargeant lui-même.
    Voici,presque, quelques années, j’avais écrit ici un article sur la censure populaire à l’égard de « soi-même ». je parlais aussi de ce site bien évidemment. Lui a réellement été censuré par ceux-là mêmes que je pointais du doigt. Le pire, c’est qu’un auteur garde dans ses reliques du site ses articles non publiés, pour moi, celui-ci a disparu !
    Non il y a pas de grand méchant loup, mais des grands méchants loups : nous ( si nous acceptons de faire partie de cette masse dite peuple).
    Il y a beaucoup de gens qui se comportent ici comme des offusqués de première, ils sont les premiers à « censurer » !!



  • alinea alinea 22 février 20:26

    J’ai donné cet article en lien sous l’article de Bruno Guigue ; j’avais la flemme de le présenter comme vous l’avez fait ; aussi, je me permets un grand « merci » !



  • alinea alinea 22 février 19:27

    le travail, ce n’est pas que l’exploitation de l’homme par l’homme !
    Je suis en (quasi) burn out depuis août, à cause de la sécheresse ; je cours après le moindre carré d’herbe, je clôture, je défriche, et à peine fini, les chevaux ont bouffé toute l’herbe, il faut recommencer.
    Les jours passent lentement, la nuit tombe toujours aussi tôt, le printemps tarde, je cogite, je m’inquiète, et quand je trouve une solution, pour une ou deux semaines, c’est énormément de boulot ! je m’octroie deux ou trois jours pour finir les chantiers en retard, et, il faut tout de suite recommencer !
    Si j’étais paresseuse, je gagnerais quoi ? j’aime mes chevaux, mais même si je ne les aimais pas, j’assumerais mes responsabilités. Et quand les conditions sont difficiles, il faut redoubler le labeur.
    J’ai toujours bossé comme ça, pour pas un rond, mais quand l’état d’urgence dure plus de six mois, ça devient très dur ; plus le temps ni l’envie de se faire à bouffer et, surtout, l’impossibilité de baisser les bras !
    Sûr qu’aucun patron ne réussirait à tirer cela de moi !!
    Donc la paresse, c’est quand même bien un privilège de nanti ! et nanti, on peut l’être quand le climat l’autorise, ce n’est pas une question de richesse pécuniaire !!!
    Et si l’on est capable de se mettre dans l’état dans lequel je suis pour un patron, eh bien, je pense qu’il faut consulter !!! smiley



  • alinea alinea 21 février 22:30

    @Fergus
    Tu es tout excusé, mais l’emprise est, sinon éternelle, aussi longue que la vie de celui qui la scelle. C’est juste un point de psychologie de base.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès