• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Caleb Irri

"on n'établit pas une dictature pour sauver une révolution, on fait une révolution pour établir une dictature" Orwell

Tableau de bord

  • Premier article le 07/11/2007
  • Modérateur depuis le 06/05/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 400 501 10395
1 mois 1 5 67
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 34 30 4
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Caleb Irri 14 février 22:56

    @Christian Labrune


    Dans une des nouvelles d’Asimov sur les robots, il en est une dans laquelle le monde est dirigé par un robot, un supercalculateur (en fait comme il a été dit plus haut toutes les IA connectées ne forment en réalité qu’une seule et même entité). Le seul point sensible était qu’on ne sache pas que le monde était dirigé par un robot, la population ne pouvant pas l’accepter...


  • Caleb Irri 14 février 22:51

    @Jao Aliber


    Peut-être ne connaissez-vous pas la différence entre le revenu de base d’Hamon (et d’autres bien plus à droite) et le salaire à vie de Friot ; si c’est le cas n’hésitez pas à aller l’écouter sur youtube ! Ce que vous proposez d’ailleurs est assez ressemblant à ce que propose Friot puisque tous les salaires sont compris dans une fourchette allant de 1500 à 6000 euros sans dépassement. Et sans distinction du « statut » social


  • Caleb Irri 14 février 22:44

    @sls0

    Sauf que les robots ne sont mûs ni par le profit ni par le pouvoir. Et insensibles à la corruption ou au « kompromat » ! A moins que les ordres donnés ne soient d’exterminer les trois quarts de la population, les robots devraient empêcher les déviances qui nuisent à leurs objectifs


  • Caleb Irri 14 février 22:36

    @McGurk

    je vous suis tout à fait sur les bienfaits de la pénibilité, à vrai dire je connais bien le problème. Mais en même temps qu’il y a quelque chose de noble et de beau à faire une tâche pénible (en plus d’entretenir son corps) il y a quelque chose de stupide et de vain (en plus de finir par bousiller son corps). la différence d’espérance de vie en bonne santé entre un cadre et un ouvrier est je crois de 8 ans en moyenne en France. Et puis le sport est là pour compenser. 

    Je n’envisage pas le salaire à vie ni les robots dans le cadre d’une société de fainéants assis devant leur ordi mais plutôt de celle d’une société tournée vers le « vivre mieux ». Nombreux sont ceux qui seraient ravis non pas d’être payés à ne rien faire mais par exemple de passer à un mi-temps (en conservant son niveau de vie intact) pour pouvoir dégager du temps à faire « autre chose » (écrire des articles, voir sa famille, voyager, faire la sieste...) Aujourd’hui ceux qui travaillent travaillent trop alors que les autres aimeraient bien travailler, même un petit peu ! De plus les robots peuvent ne venir qu’en « soutien » des activités qui sont nécessaires mais non remplies par la société. Celui qui veut continuer à bêcher son champ à la main peut continuer de le faire...


  • Caleb Irri 14 février 13:42

    @McGurk

    Si vous regardez les choses d’un point de vue capitaliste, évidemment les robots sont un danger pour les emplois. Mais le but de la vie des Hommes est-il de la perdre à la gagner ?

    Les robots sont susceptibles, à terme, de nous permettre de supprimer les travaux pénibles, idiots ou dangereux, et nous devrions nous en passer pour continuer à recevoir notre salaire ? supprimons les tracteurs et retournons faire le travail à la main, nous créerons à nouveau des emplois !

    C’est d’ailleurs pour cette raison que le salaire à vie de Bernard Friot deviendra bientôt une alternative inévitable dans nos sociétés. Une fois le travail déconnecté de l’emploi, le robot ne sera plus une menace mais une une chance de parvenir à une meilleure productivité, le tout sans exploitation des Humains.

    Nous aurons alors plus de loisirs pour créer du « vrai » lien, et moins d’esclaves épuisés à la tâche qui se passeraient bien du lien « bonjour, avez-vous la carte de fidélité ? merci et à bientôt » pour le remplacer par quelque chose de moins... robotisé !

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès