• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Julien Esquié

Julien Esquié

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 109 0
1 mois 0 22 0
5 jours 0 6 0

Derniers commentaires



  • Julien Esquié Julien Esquié 16 février 08:37

    @Christian Labrune

    Sorti de son tout petit gang, constitué par quelques-uns de ses alias et deux ou trois excités, C. Labrune amuse ou consterne.
    Qu’il amuse, pour une part il le cherche, pour une part à ses dépens, n’est pas illégitime : il tient ses 8 à 10 heures quotidiennes sur AGORAVOX et, même s’il abuse du copié-collé, on ne saurait lui contester qu’il se donne de la peine.
    Il ne m’amuse pas : je connais tous ses trucs, et ses quelques obsessions. Son discours, quoique lamentable, ne saurait m’étonner, il me lasse mais, quand l’occasion se présente, il mérite qu’on souligne qu’il s’agit, aussi, d’un discours militant. C. Labrune ne tombe pas du ciel et ne parle pas dans le vide.
    Le contenu, évidemment, est mince. Un peu de vocabulaire, quelques ouvrages lus en diagonale (C. Labrune, s’il lit tous les « bouquins » qu’il cite, lit au moins autant qu’un P. Bergounioux, on se demande comment, étant donné les heures passées sur AGORAVOX), une certaine agilité, mais au bout du compte, une version contemporaine de la nothing box.
    L’essentiel est ailleurs, n’est-ce pas ?
    Il le faut.



  • Julien Esquié Julien Esquié 15 février 07:54

    @Christian Labrune

    C’est du joli :
    https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/167687-180214-50-des-israeliens-estiment-que-netanyahou-doit-demissionner-sondage

    Le Likoud peut certes l’emporter. Mais cela ne signifie pas grand-chose. Après tout, aux dernières élections, le parti n’aura réuni les voix que de 16% des inscrits. Le fonctionnement des institutions israéliennes fait qu’un parti conservateur classique (opportuniste, magouilleur, etc.) peut très bien gouverner sur la base d’un tel vote, à la condition de passer alliance avec ses homologues d’extrême-droite, et quelques sectes.



  • Julien Esquié Julien Esquié 15 février 07:44

    @Christian Labrune

    On ne s’en tira pas si bien que cela, sous nos latitudes. Un scandale somme toute plus modeste que celui, ou plutôt que ceux dont il s’agit dans le cas de B. Netanyahou, a éliminé un candidat à la présidentielle dont tout indique qu’il allait l’emporter.
    C’est donc bien plutôt en Israël que l’on peut magouiller pendant 10 à 12 ans sans être obligé de quitter le pouvoir.
    M. Kastav, ministre de B. Netanyahou, a été condamné pour viol. C’est une accusation d’un autre niveau et d’une autre nature. La comparaison n’est pas possible.
    Quant à la chute d’E. Olmert, autre dirigeant du Likoud, elle semble annoncer, il faut en convenir, celle de B. Netanyahou qui désormais semble inéluctable.
    Le roi est nu et l’air trop connu de la supériorité, dans tous les domaines, de l’état d’Israël sur tous les autres états du monde (à l’exception peut-être de l’Amérique trumpiste), fatigue. Mais C. Labrune n’a qu’une corde à son violon.



  • Julien Esquié Julien Esquié 14 février 11:13

    @pipiou

    Il est tout à fait évident que l’école n’est pas la solution à tous les problèmes que pose l’état de la société. Elle n’a d’ailleurs pas à l’être et mieux vaudrait qu’elle se concentre sur sa mission, qui est d’instruire les élèves.
    Mais dire que « notre école marche encore très bien » n’est pas sérieux.
    La question n’est pas de savoir ce qui était mieux ou moins bien avant. Quelques constats s’imposent : entre l’aujourd’hui et l’ « avant », par exemple, les élèves, sur le temps d’une scolarité, ont perdu un très grand nombre d’heures de français (pour un décompte précis, voir le site de l’association Sauver les Lettres). Il s’avère - le verbe est à prendre au pied de la lettre - que leur niveau en français est aujourd’hui catastrophique. A-t-on le droit de penser que, peut-être, les deux faits sont liés ?
    Il ne s’agit bien sûr que d’un exemple.
    Et « modernisée », l’école l’est sans cesse. On pourrait même parler de modernisation permanente, pour détourner une expression célèbre. Je suis de la partie depuis 25 ans. J’aurai vu une réforme tous les deux ou trois ans.



  • Julien Esquié Julien Esquié 13 février 16:30

    @Christian Labrune

    Le Kilimandjaro de pensée a encore parlé. Admettre que Jérusalem est la capitale d’Israël était une évidence (était-il opportun de la dire ? c’est une autre question). Noter qu’Israël - en tout cas le gouvernement actuel - ne veut pas la paix avec les palestiniens en est une autre.
    Il se pourrait bien qu’un soir, aux alentours de minuit, le grand homme tweete qu’il fait nuit.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès