• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Robert Bibeau

Robert Bibeau

Canadien vivant à Montréal.
Ex-formateur en perfectionnement des adultes
Enseignant d'économie et d'histoire au secondaire (Québec-Canada)
Journaliste et analyste en économie politique.
bibeau.robert@videotron.ca

Tableau de bord

  • Premier article le 10/01/2011
  • Modérateur depuis le 08/02/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 334 1696 8139
1 mois 6 59 221
5 jours 1 11 26
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 24 16 8
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires



  • Robert Bibeau Robert Bibeau 24 février 16:32
    @Alren

    1) Vous décrivez, comme nous le savons déjà, assez justement la petite-bourgeoisie (que la sociologie bourgeoise tient à appeler la classe moyenne) et une partie du prolétariat des grandes entreprises 

    2) Mais vous ne percevez pas du tout à ce que je vois que cette petite bourgeoisie est en cours de paupérisation - saquée - prolétarisée RAISON POUR LAQUELLE la petite-bourgeoisie est aussi agitée, elle manifeste et vitupère et voudrait entrainer le prolétariat dans ses agitations pour empêcher la roue de l’histoire économique de les broyer en obtenant des RÉFORMES que Mélenchon leur promet mais ne pourra leur livrer. Les ouvriers le savent et sont ailleurs.

    Savez-vous ce que disais les travailleurs américains à propos des promesses de Bernie Sanders (le Mélenchon américain) ??? Ils disaient ce gars là rêve éveillé... ils ne le laisseront pas faire, ils vont le tué si on le porte à la présidence SAGE OUVRIERS AMÉRICAINS QUI ONT SAUVÉ LE VIE DE BERNIE.  

    3) Vous ignorez qu’aux USA et en France aussi est apparu un nouveau prolétariat que l’on appelle LES TRAVAILLEURS PAUVRES qui travaillent 60 heures semaines et ne gagnent pas suffisamment pour survivre et doivent se nourrir aux comptoirs alimentaires NON CEUX LA NE VONT PAS À LA STATION DE SKI 

    4) UNE RÉVOLUTION ÉCOLOGIQUE - SOCIALE ET PACIFIQUE VIA LES URNES UNIQUEMENT ( smiley Je vous le souhaite mais permettez-moi d’être sceptique

     
    ROBERT Bibeau



  • Robert Bibeau Robert Bibeau 24 février 16:00
    @CN46400

    Merci pour ce post qui nous permettra de clarifier certains concepts 

    1) Le mode de production communiste ne permettra pas la PROPRIÉTÉ D’ÉTAT DES MOYENS DE PRODUTION ÉTATISÉS Puisqu’il n’y aura plus d’État 

    2) Je ne sais si Lénine a défini le capitalisme d’État de cette façon et cela m’importe peu - je ne suis pas un dogmatique léninien. Pour moi le capitalisme quelqu’en soit la forme est un capitalisme d’État seul varie selon les pays le pourcentage de propriété étatique. Exemple en 1945 en France pour fin de reconstruction du capitalisme dans un pays saccagé, l’État français avec un gouvernement comprenant deux ministres communistes staliniens était propriétaire de 70% des capacités économiques et de production... puis il privatisa ce qu’il avait reconstruit. EN URSS il fallut attendre 1995 pour que tout les moyens de production et de commercialisation soit privatiser 40 ans dans l’histoire du mode ce n’est pas grand chose.

    3) Je ne sais pas si le socialisme a été appelé l’antichambre du communisme et cela m’importe peu. Je n’en veux pas du tout à Marx et à Engels de s’être trompé. Ils ont écrit cela à partir de leur expérience en 1870. MOI je puis évaluer le socialisme ANTICHAMBRE DU COMMUNISME EN 2018 = donc 150 ans plus tard et bénéficiant de toutes ces « expériences socialistes » qu’eux n’avaient pas.

    4) Clairement le socialisme quia couvert 1/6 de la planète et plus n’a pas donner ne serait-ce que l’ombre d’un mode de production communiste mais bien partout le capitalisme d’État de totalitaire-dirigiste à capitalisme d’État néolibérale deux variantes de la même médaille comme je l’écrivais

    5) Totalement d’accord avec votre point quatre 4 et pour en finir avec le capitalisme il faudra profiter de son prochain faut pas (sa 3e guerre mondiale) pour lui asséner le coup de Jarnac que les bolcheviques n’ont pas pu lui asséner car les conditions objectives n’étaient pas réunies = aujourd’hui elles se préparent mais il faut regarder en avant plutôt que vers l’arrière 

    Merc pour votre post CN 




  • Robert Bibeau Robert Bibeau 24 février 15:34
    @Pierre Chaillot
    Félicitation pour votre engagement 

    1) Je ne suis pas du tout étonné que les camionneurs se soient laissé tirer l’oreille et que plusieurs aient boudé le mouvement = anticipant à l’avance de quelle façon l’affaire allait tourner
     2) En effet, les ouvriers eux savent que le rapport de force est contre eux = face à la machine d’état, la police, la justice, l’armée, les prisons, les partis politiques bourgeois de gauche comme de droite 

    3) Pire vous les menacés encore aujourd’hui de sortir votre Mélenchon l’avorteur des révolutions - le Kerenski français qui fera son tas dans ses caleçons quand les premières balles et obus éclateront VOUS ÉCRIVEZ CECI : «  Non, il n’y aura pas de révolte populaire. Au mieux un leader charismatique pourra entraîner des foules dans son sillage, c’est ce qui a failli se produire avec Mélenchon. » 

    4)Tenez loin de nous révolutionnaire prolétarien la dernière invention de la petite-bourgeoisie qui ainsi continue à se décridibiliser aux yeux des ouvriers PARFAIT SORTZ EN ENCORE D’AUTRES DES NPA , LIGUE OUVRIÈRE, MARXISTES-LÉNINISTES PCF ETC. ils constituent autant de contre exemples formateurs pour le prolétariat en colère (quand il aura atteint le fond de la canisse LE FOND ET PAS AVANT JE LE CONÇOIS 

    5) Savez-vous le pire ?? C’est que même alors - quand tous ces polichinelles que la bourgeoisie propose comme « insoumis docile à la patrie » cherchant à RÉFORMER UN SYSTÈME qui ne peut être réformer - la bourgeoisie sortira plus menteur - plus frauduleux que Mélenchon ou que les trotskystes ou les maoïstes ou les marxistes-léninistes pour duper le prolétariat avec un langage encore plus populiste 

    6) Mais le prolétariat secrètera des leaders issus de son corps social = de véritables révolutionnaires JUSQU’AU BOUTISTE - DANS LESQUELS LE PROLÉTARIAT SE RECONNAITRA mais admettons que bien des choses auront changés d’ici là aussi je vous conseil de cesser de regarder ce qui se passe en ce moment comme l’archétype de ce qui se passera alors.

    robert bibeau http"//www.les7duquebec.com



  • Robert Bibeau Robert Bibeau 24 février 15:14
    @CN46400

    Camarade ce que tu décris c’est la VALEUR D’USAGE ET D’ÉCHANGE 

    1) LA CLASSE PAYSANNE N’EXISTE PLUS DEPUIS UN CERTAIN TEMPS DÉJÀ - LA PAYSANNERIE EST SORTIE DU SERVAGE ET ELLE A ÉTÉ ABSORBÉE PAR LE CAPITAL QUI EN A FAIT DES PETITS CAPITALISTES EXPLOITANT UN CAPITAL DE PRODUCTION AGRICOLE OU ENCORE DES SALARIÉS AGRICOLES D’authentique prolétaires.

    Paysans en terme social ne signifie pas travailler la terre traire des vaches ou tenir un potager 

    2) Les urnes voilà bien le marais dans lequel la go-gauche française s’est noyer corps et biens 

    3) Sachez que les ouvriers Français ont refusé de voter à 70% lors des dernières législatives françaises = je les en félicite - Les ouvriers français sont à l’avant-garde de la pseudo- avant-garde parlementaire. 

    Merci pour ton post 





  • Robert Bibeau Robert Bibeau 24 février 15:05
    @Alren

    MERCI POUR VOTRE POST MONSIEUR EXCELLENT RÉSUMÉ DES DIFFÉRENTES RÉVOLTES FRANCAISES 

    1)Je suis d’accord avec tout ce que vous avez écrit sur les différentes révoltes et la distribution entre classes sociales etc. Vous connaissez bien votre histoire 

    2) Mon propos ne traite jamais du passé vous l’aurez remarqué sauf quand les propos d’un interlocuteur tient à discuter du passé.

    3) Ce qui m’intéresse c’est la prochaine insurrection populaire la prochaine crise économique, le prochain crash boursier et la prochaine guerre et révolution.

    4) La prochaine insurrection populaire ne commencera pas nécessairement en France ca peut-être aux USA et ce sera la PREMIÈRE INSURRECTION POPULAIRE - PROLÉTARIENNE = JE RÉPÈTE LA PREMIÈRE Avant les ouvriers n’étaient jamais majoritaire dans le mouvement et ne le contrôlait pas la petite bourgeoisie contrôlait le mouvement

    5) Je reçois bien les commentaires è l’effet que de nombreux travailleurs ne sont pas vraiment des prolétaires ou croient avoir des intérêts différents du prolétariat 

    6) Je vous dis simplement laisser le prochain crash boursier et la crise DÉPRESSION passer par la sur le monde entier pire qu’en 1929 et vous verrez des tas de petits-bourgeois se transformer en prolétaire de la misère 

    7) La période actuelle aura été utile au prolétariat pour apprendre à ne pas faire confiance à la go-gauche petite bourgeoise - aux mascarades électorales - aux partis bourgeois aux syndicalistes tous ces gens sont en train de se discréditer et perdent toute influence sur la classe ouvrière qui une fois en marche massivement les écartera de sa route 

    8) Vous ne pouvez observer dans les révoltes passés ce que vous verrez dans la prochaine insurrection qui sera la première réellement mondiale (ce que la révolution de 1917 - exclusivement européenne) ne pouvait être 

    Merci pour votre post ALREN 



Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès