• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La Lecture en mouvement

La Lecture en mouvement

Pari réussi.

Tandis que la Région Centre organise toujours les mille lectures d’hiver en invitant des acteurs à venir chez les particuliers lire des extraits de romans, deux petits auteurs locaux, de ceux-là même qui n’auront pas accès aux grandes librairies et aux médiathèques de nos grandes villes, ont souhaité inviter leurs lecteurs sur le théâtre même de leur récit. Une activité gratuite pour peu que les gens y viennent avec le livre à la main. Qui dit mieux ?

Lire certes mais aussi conter et expliquer ce qui les a conduits à évoquer ce paysage qu’ils aiment tant, cette Loire qui est une passion et bien davantage. C’est le dernier weekend de janvier qu’ils convièrent ceux qui désiraient les suivre, à un Rallye de plus de huit heures. Avec la météo du moment et la durée de l’activité, le pari semblait fou. Il l’était sans doute mais à défaut de déplacer les montagnes, ils réussirent à faire venir en bord de Loire une vingtaine de lecteurs qui désiraient prolonger le plaisir qu’ils avaient pris avec le roman de ces deux-là.

C’était leur première surprise en ce petit matin brumeux et froid. Ils avaient bien reçu quelques promesses de participation mais le crachin du matin avait de quoi décourager les plus frileux. Il n‘en fut rien. Ils avaient répondu présents, habillés en conséquence pour une longue pérégrination ligérienne. C’est ainsi que la joyeuse troupe se répartit dans les véhicules pour rentrer de plain-pied dans les différents chapitres de « Règlement de conte sur la Loire ».

Il y eut six étapes. À chaque fois, un bref résumé replaçait le lieu dans le cours du suspens policier. Puis le Bonimenteur expliquait en quoi cet endroit était porteur de sens et d'intérêt pour eux, comment il s’inscrivait dans l’histoire de Loire. Ici, c’est le plus beau refuge ornithologique de nos oiseaux migrateurs ; là, c’est le repère des Passeurs de Loire, ces merveilleux guides de la nature ; là, c’est la légende du pont du diable qui se raconte dans ce village, Maurice Genevoix a chanté les louanges de cet autre endroit dans son roman « La Boîte à Pêche », le golf est un endroit à découvrir tout autant que le théâtre de l’un des meurtres et le Château de Sully un passage incontournable pour les touristes et le point central du scénario.

Puis Nadine lisait un extrait du roman. Ici, sur la cale avec la rivière gonflée en arrière fond, là sur l’embarcadère des passeurs, plus loin sur le futreau d’un marinier, un des tous premiers lecteurs enthousiastes. Un autre passage fut lu encore sur les lieux mêmes du crime, une briqueterie magnifique qui se dresse face à la rivière. C’est auprès d’un feu de cheminée qui se poursuivirent les lectures avant que de s’achever devant la cour d’honneur de la demeure du Grand Voyer de France.

À chaque fois, le Bonimenteur prenait le relais et disait le conte que le tueur des bords de Loire avait expédié à Julia, l’héroïne de l’histoire. Leurs amis fermaient alors le roman ; le conteur ne pouvant reproduire à l’identique les mots figés sur le papier. Il s’écartait du scénario, faisait des digressions comme à son habitude. Qu’importe, l'essentiel était ailleurs, dans le plaisir du récit retrouvé.

Car c’est bien dans le partage que résidait l’intérêt de ce rallye un peu fou. Le partage d’une émotion de lecture, le partage du casse-croûte qui se déroula dans une ambiance festive et bon enfant, le partage de la Loire et des lieux qui ont marqué les uns et les autres, le partage d’une passion qui ne s’explique guère. La bonne humeur, les sourires, le petit supplément au programme proposé dans les rues du pays d’En-France d’un des deux auteurs montrèrent que l’objectif était pleinement atteint.

La lecture en mouvement, la lecture au long cours. Il fallait bien que ce fut une Bretonne voyageuse pour imaginer pareille aventure. Le succès était au rendez-vous à la grande surprise de son collègue moins ambitieux sans doute et l’envie de recommencer au printemps pour retrouver ceux qui étaient présents et leur dire leur désir de renouveler cette animation pour les autres, ceux qui ne pouvaient ou n’osaient venir.

Qui sait si un jour, un office de tourisme, le château de Sully-sur-Loire ou bien le département du Loiret trouveront intérêt à mettre des balades contées et lues à leur programme. Ces deux-là sont tout disposés à leur proposer leur service et leur savoir-faire. Ils ont démontré que c’était possible, que la seule volonté de deux auteurs opiniâtres pour réaliser des prouesses grâce à la merveilleuse participation des propriétaires de la Briqueterie, d’un marinier, des gérants du golf. D’autres peuvent se joindre à eux pour faire de cette petite idée, une nouvelle et grande aventure avant la suivante ; celle d’un roman qui se déroulera sur tout le cours de leur chère Loire.

Romanesquement leur.

Documents joints à cet article

La Lecture en mouvement

Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • juluch juluch 10 février 10:26

    Il a du faire frais....vous etes en chaussure !!  smiley


    a bientot !!

    • C'est Nabum C’est Nabum 10 février 13:14

      @juluch

      Plus que frais


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 février 11:08

      Mes plus belles histoires d’amour furent mes livres et mes romans. Passer devant le restaurant en k : « Malevil », en kayak à l’heure exacte indiquée par Robert Merle où une bombe atomique devait exploser, n’était pas simplement magique, mais grandiose. Avec se sentiment intime, d’avoir su empêcher : LA CATASTROPHE. Du roman, j’vous dis,...


      • C'est Nabum C’est Nabum 10 février 13:15

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Je peux le dire aussi


      • covadonga*722 covadonga*722 10 février 13:38

        Une activité gratuite pour peu que les gens y viennent avec le livre à la main. Qui dit mieux ?



        sauf a ce que le livre leur ai été remis gratuitement , il s’agit d’une opération commerciale.
        On remercie donc agoravox pour ce publi -reportage qui vas donner lieu comme le précédent a une signalisation aux services ad hoc 

        • C'est Nabum C’est Nabum 10 février 13:46

          @covadonga*722

          Votre mauvaise foi est sidérante


        • covadonga*722 covadonga*722 10 février 14:28

          @C’est Nabum
          une autre manière pour me traiter d’athée ? 


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 février 13:59

          Le livre rentre dans la catégorie : régionalisme et ne touchera qu’un nombre restreint de lecteurs.  Nabum n’est pas dupe,...Par contre, si le titre était : Mes nuits avec Brigitte. Là, nous pourrions parler de prostitution littéraire,...


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 février 14:23

            @Robert Lavigue

            J’ai sur ma table gît un livre bouleversant sur l’amour (pas au sens ou l’entendent les Saint valentinieins), mais au sens le plus profond), sa couverture est jaune comme le soleil. Il m a fait faire des rêves terribles (entre le sublime et le cauchemar absolu en le confrontant à ce que le monde est devenu aujourd"hui,...). J’aimerais un instant en faire sa pub : LA FORGE DE LOURMARIN de Guy Friedling. Un livre qui finira dans une brocante ou dans mon cercueil,...je ne sais,,...encore

          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 février 14:40

            Le livre de Nabum est juste une tentative de rédemption pour un crime dont lui seul détient les clés et le secret,...


            • C'est Nabum C’est Nabum 10 février 17:56

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Chut


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 février 14:58

              Mon compagnon a fait un rêve étrange. Grâce à une action, il empêchait une guerre en Syrie. il recevait les félicitatins de la police du Royaume et reçoit un superbe cadeau dont je ne vous révélerai rien. Me concernant, il a fait un rêve similaire. Je recevais les remerciement de l’Etat pour avoir été la « gardienne des fous ». C’est drôle lui ai-je répondu. Tu sais quel était le premier cadeau que m’avait offert celui qui m’a dépucelée et a viré ensuite facho (bien qu’il avait lu lu Freud et m’avait offert une Edition originale,...) : La Nef des Fous de Jérôme Bosch (pas l’original bien sûr). Aimée d’un facho, sacré problème de conscience qui m’a poursuivi longtemps et m’a valu bien des déboires,.....Vous voyez, nous avons tous une épine dans le pied qu’il vaut mieux extirper,...


              • Henry Canant Henry Canant 10 février 16:08

                Nabum,


                ton merveilleux livre se vend-il si mal ? 

                Il est rassurant que les français gardent une certaine sagesse de ne mettre aucun sous dans oeuvre, y préférant le pécul plus adapté et bien moins cher.

                • C'est Nabum C’est Nabum 10 février 17:55

                  @Henry Canant

                  Votre ironie est douce récompense


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 février 16:39

                  Une histoire glaçante dans un climat glacé, cela ne manque pas de piquant,....


                  • C'est Nabum C’est Nabum 10 février 17:55

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    Merci


                  • ZXSpect ZXSpect 10 février 16:48

                    Ceux qui critiquent le côté publicitaire de l’article peuvent se référer à celui qui annonçait le rallye https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/sur-les-traces-du-tueur-des-bords-200711 et précisait le prix du livre, les points de vente et les adresses mail des auteurs pour qui voudrait acquérir l’oeuvre directement auprès de ceux-ci



                    • C'est Nabum C’est Nabum 10 février 17:56

                      @ZXSpect

                      Vous voyez le mal partout

                      Écrivez au site et demandez ma radiation


                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 février 18:02

                      A mon avis, toute personne a droit à la rédemption. Si elle reconnaît qu’elle s’est trompée de route et qu’il y a de nombreuses circonstances atténuantes. LA démarche est louable. Avec mon facho, j’ai la circonstance de mon immaturité. D’autre part, il faut se mettre une fois pour toute dans la tête que nous ne sommes pas responsables de nos parents. Si nous connaissions toute leur histoire, la vengeance n’aurait plus aucun sens et cela pourrait remonter à Abel et Caïn,...


                      • C'est Nabum C’est Nabum 11 février 17:20

                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                        Merci

                        Je suis sauvé


                      • Jarnicoton 11 février 23:07

                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                        .
                        Il n’était peut-être pas vraiment fasciste. 

                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 12 février 11:08

                        @Jarnicoton


                        Sachez que je me suis maintes fois posé la question puisque ma rencontre avec lui a décidé de mon destin. Quand je l’ai rencontré, il jouait au beau ténébreux à la russe (sosie de Rudolp Nouréev) et se présentait comme communiste. Un personnage digne d’un roman de Modiano, à mille facettes,... Cela m’a valu de nombreux déboires durant mes études de psy (la jalousie aidant,...). Les cocos me sont tombés dessus. Eh ! ton copain est sur la liste de : Jeunes europe. Pour info, après l’avoir quitté, il s’est mis en ménage avec une juive (logique) avec laquelle, il eut deux enfants,... J’ai appris la vie et toute sa complexité.... En réalité, il se cherchait, comme tous les jeunes à dix-huit. Entre un onclé légionnaire et un père psy qui avait de nombreuses maîtresses qu’il (semi don-juan car d’une certaine manière, il leur était fidèle,...). Et son grand amour dont les photos trônaient partout dans son appart ment était une psychanalyste juive dont je tairai le nom. Spécialiste du Rorschach.

                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 février 18:13

                        D’une certaines manière, la religion catholique est très perverse puisqu’elle introduit la notion de péché et la possibilité de les absoudre SANS avoir à comprendre pourquoi nous avons mal agi.....


                        • Henry Canant Henry Canant 10 février 21:30

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                          La rombière continue à délirer. 


                        • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 10:05

                          Bonjour à tous,
                           J’ai commencé à lire le livre de Régis Jauffret « Microfictiosn 2018 ».
                           Cinq cent fictions d’autres vies réunies sur 1000 pages.
                           Cela m’a donné l’envie d’écrire mon dernier billet « Le manichéisme entre passé et avenir »


                          • L'enfoiré L’enfoiré 11 février 10:06

                            « Microfictiosn » <<< « Microfictions »
                            voilà que mon clavier devient dyslexique smiley


                          • C'est Nabum C’est Nabum 11 février 17:19

                            @L’enfoiré

                            Il y a longtemps que ce livre est sur ma table de chevet


                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 12 février 11:49

                            Trouvé ceci qui pourrait inspirer notre écriveur : 12 février :


                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 12 février 13:23

                              Richadson, un nom qui sonne bien anglais. Combien de livres pesiez-vous à votre naissance ???


                              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 12 février 13:34

                                Qui connaît :La Renouée des oiseaux appelée aussi TRAINASSE. Envahissante, MAIS aimée des oiseaux et surtout leur langue qui s’en délecte,...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



-->