• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La laïcité, rempart à un nouveau visage du fascisme !

La laïcité, rempart à un nouveau visage du fascisme !

Cette année a été marquée par un niveau sans précédent d’attaques contre la laïcité, qui apporte indirectement une clarification. Nous avons vu de façon de plus en plus évidente converger des forces qui, peu ou prou, participent de la ruiner, via son remplacement par le multiculturalisme. Cela s’est affirmé à la faveur d’un mouvement venu de personnalités publiques, d’institutions à un titre ou à un autre complices, et de forces obscures à l'agressivité sans limite.

 

Pour l’Observatoire de la laïcité, la laïcité n’est pas menacée. Un aveuglement à haut risque.

Une quinzaine de jours avant les voeux du Président de la République aux cultes (4/01/2018), l'Observatoire de la laïcité qui est en charge de veiller au respect de la laïcité et à sa protection, a rejoué le "Circulez, il n'y a rien à voir !", par la voix de son président Jean-Louis Bianco. Dans La Dépêche du midi, le 13 décembre dernier, il affirme : « à nos yeux, la laïcité n'est pas menacée, contrairement à ce que croient nos concitoyens". Il estime, en s'appuyant sur l'argument que « la très grande majorité de nos compatriotes musulmans vivent leur religion pacifiquement », qu'aller dans le sens de " l'extension de la neutralité" serait un danger pour les libertés, sous-entendu en ayant recours à la loi. Si nombre de nos concitoyens de confession musulmane pratiquent leur religion dans le respect de la République, comment passer sous silence la montée du communautarisme islamique, dont la manifestation la plus évidente est celle du développement du port du voile, imposé à de plus en plus de fillettes ainsi prédestinées à l'inégalité sexuelle. On assiste dans tous les domaines, à la montée de revendications communautaires à caractère religieux, de l’entreprise à l’hôpital, comme en témoignent toutes les enquêtes en référence.

Une énième fois, rappelons l'étude que l'institut Montaigne a consacré à la question de l'islam en France, selon laquelle près d'un tiers des musulmans considère la charia comme au-dessus des lois de la République et l’islam comme un instrument de révolte contre notre société et ses mœurs, ses valeurs. L’existence de plus de vingt mille radicalisés, dont le nombre ne cesse d'augmenter à chaque étude, qui rejettent le modèle républicain au point de vouloir lui faire la guerre, en est le reflet. Le dernier rapport du Sénat sur la radicalisation faisait le constat que le communautarisme était le terreau principal de celle-ci. 

C'est à ce déni coupable du lien entre islam, communautarisme et radicalisation, que l’on doit de ne pas rechercher les réponses appropriées, que l'on tremble à l’idée de réaffirmer haut et fort le cadre de notre laïcité française, jusque si nécessaire en faisant appel à la loi. Mais, comme on l'a vu dans l'affaire du burkini, le Conseil d'Etat lui-même rejette tout questionnement dans ce domaine, refusant d’admettre qu’il y a derrière ces agissements des groupes de pression religieux qui, par tous les moyens, cherchent à déstabiliser notre pays. Un climat d’attaques contre la laïcité fort d'un salafisme qui a pignon sur rue, qui donne l’exemple dans les quartiers, alors qu'il devrait être interdit depuis longtemps, à professer un mode de vie moyenâgeux en totale opposition avec nos lois, notre société et son mode de vie. Sans compter avec les reculs, petits arrangements et compromissions de nombreux élus, pratiquant le laisser-faire contre une paix sociale illusoire voire l'espoir d'une réélection. Ces derniers, il est vrai, ne sont pas aidés par cet Observatoire qui ne voit rien et la confusion entretenue par nos élites. 

La racialisation de la question politique, étape dans la guerre à la République. 

Nous avons vu cette année une nouvelle étape de franchie, après le développement de camps dits "dé-coloniaux", le développement de réunions dites « non-mixtes » à l’Université, à l'initiative de militants du Parti des indigènes de la république (PIR). Des initiatives autrement dit interdites aux blancs, sous prétexte qu'ils seraient par essence des racistes, des privilégiés reproduisant une domination coloniale. L'immigré ou l'enfant d'immigré, nécessairement musulman, est présenté sous cette lecture comme la victime de ce système. Une essentialisation, ici du blanc qui n'a rien à envier à celle du noir, à l'origine de tous les racismes. 

Pour justifier cette démarche, on rabat systématiquement les problèmes économiques et sociaux sur la question des discriminations. On induit par-là l'idée que les inégalités viendraient de cette supposée domination des blancs vis-à-vis des autres, jusqu'à porter l'accusation "d'Etat raciste". On détourne ainsi la lecture des problèmes vers une racialisation et une confessionnalisation de la question politique. Tous les ressentiments sont mobilisés pour faire gonfler une haine de la France mise au service de la manipulation de populations fragilisées, en crise de repères. 

Mme Obono, députée de la France insoumise, clame son soutien comme représentante de la République, à la porte-parole du Parti des indigènes de la République (PIR), une certaine Houria Bouteldja, qui professe l’organisation de réunions « non-blanches », et qui ne renie pas d’être homophobe et antisémite. 

Mme Rokhaya Diallo qui soutient cette nouvelle tendance des réunions « non-mixtes », est proposé au Conseil national du numérique, après être allée à la tribune des Nations unies pour dire à propos de la France : « C’est un racisme d’État que je dénonce comme tel", en forme de véritable déclaration de guerre contre son propre pays accusé de racisme généralisé sans aucun fondement. Rappelons encore ici que la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH) a souligné dans son dernier rapport, que la France n'avait jamais été aussi tolérante et si peu touchée par le racisme et ce, malgré la vague d'attentats dont elle a été l'objet. Elle a heureusement été évincée finalement de ce Haut conseil, mais en entrainant par solidarité avec elle une série de démissions, mouvement révélant l'état de délabrement de la pensée dans les « hautes sphères ».

Sud-Education 93 organise un stage syndical avec des ateliers en « non-mixité raciale », mettant ensemble d'un côté les personnels non-blancs, "les dominés", et de l'autre, les personnels blancs, incités à faire leur mea culpa "des privilèges" dont ils disposeraient dans l'Education nationale vis-à-vis des autres à la faveur d'un « racisme d'Etat »... Le ministre de l'Education nationale, M. Jean-Michel Blanquer, en a même été amené à porter plainte contre cette mise en accusation inique ! 

Le Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF), organisation islamiste s’il en est, parade dans ces initiatives où la « non-mixité » est de mise. Il a trouvé des soutiens tels Le Monde qui lui a ouvert ses pages, ou encore relayé par Libération, au nom de servir la lutte contre le racisme. Mais qu’a donc à voir la lutte universelle contre le racisme avec l’accusation d’islamophobie qui vise à interdire toute critique d’une unique religion, l’islam ? Une organisation qui traine systématiquement devant les tribunaux des intellectuels qui osent publiquement critiquer les dangers d’un islamisme qui a partie liée avec le communautarisme (1).

Tout va très bien, comme nous le voyons, sur le front de la laïcité !

Le multiculturalisme est profondément réactionnaire !

Dans ce contexte, on soulignera qu'Edgar Morin, homme identifié à gauche, a cosigné récemment un livre d'échanges avec Tariq Ramadan... Une attitude révélatrice d'une collusion de plus en plus flagrante entre une gauche victimaire ayant perdu tous ses repères et l'islamisme, confondant la lutte contre le racisme avec une défense inconditionnelle de « l'immigré » qui va jusqu'au communautarisme. Dans l'ouvrage "le chemin de l'espérance", qu'il avait écrit avec Stéphane Hessel (2011), il faisait déjà l’apologie du multiculturalisme comme revendication légitime des « minorités » en France, et assimilait ceux qui s'y opposaient à de la xénophobie…

Parallèlement, c'est le fameux Jean Baubérot, historien de la laïcité, militant de toujours pour une laïcité dite "ouverte", c'est-à-dire perdant son âme dans des accommodements déraisonnables, coqueluche des médias victimaires et de l’Observatoire de la laïcité, qui prend la défense de Rokhaya Diallo suite à son éviction du Conseil du numérique. Il explique qu’avec cette éviction, « c’est à la République que l’on fait du mal. », parce qu’elle aurait « déjà une reconnaissance internationale, dont sa récente intervention à l’ONU constitue un des indices. » Il évite soigneusement avec cette affirmation de rappeler la teneur de ses propos à l’ONU, mettant en procès la France pour racisme (citée plus haut), mais cela lui convient sans doute. Il avait déjà cosigné un livre avec elle, ce qui n’a rien du hasard : "Comment parler de laïcité aux enfants" (2015)... 

Invitée de l'émission Direct 5 (14/01/2018) R. Diallo explique qu'elle est pour ce qu'elle appelle "la cohabitation" des populations, tout un programme. Elle exprime que rien n'est fait spécifiquement pour les noirs dans ce pays, comme un reproche pointant le racisme de la France, alors que c'est précisément parce que ce pays est fondé sur le principe d'égalité des droits que faire des choses spécialement pour les noirs ou d'autres catégories identitaires, serait de la stigmatisation, de la discrimination, du racisme. Comment croire rendre service ainsi à qui que ce soit, en mimant un modèle américain de division du peuple en communautés identitaires séparées, en factions et en tribus, anéantissant sa capacité de transformation sociale et assurant ainsi la domination des plus riches ? Voilà pourquoi l'égalité est révolutionnaire et le multiculturalisme profondément réactionnaire ! 

Face au risque d’un nouveau fascisme, la laïcité sauvegarde de notre liberté

Derrière ces renoncements, ces collusions, ces confusions, ces agressions, avec en toile de fond le retour de la haine raciale à travers la désignation du blanc comme l’ennemi, comme ressort de la manipulation des foules, on pourrait bien voir se dessiner, rien de moins ici, qu’un nouveau visage du fascisme. Derrière cette violence symbolique qui se banalise sur le fond d'un nouvel antagonisme des races, c'est le risque de guerre civile qui nous pend au nez. L'extrême droite a de beaux jours devant elle à l'aune de cette nouvelle tendance, pour justifier les excès xénophobes du nationalisme. 

Gérard Collomb, ministre de l'intérieur, a annoncé installer auprès de lui « une instance dite « informelle » « de dialogue et de concorde entre les autorités des principaux cultes » dans le contexte de l'organisation du culte musulman dans notre pays. Ce mélange entre l’Etat et les religions, qui fait entorse à nos institutions, ne peut qu'inquiéter. Les voeux aux autorités religieuses du Président en sont allés d'un discours propre à satisfaire toutes les sensibilités, disant à chacun ce qu'il avait envie d'entendre. Mais qu'en sera-t-il réellement de la laïcité au vu de ces attaques ?

La protection de notre liberté tient dans cette laïcité républicaine au bras ferme, à la conscience haute, qui ne voit que des égaux, des citoyens, et favorise l’union, le rassemblement de tous autour de l’intérêt général, le mélange au lieu de diviser, de séparer. La réponse aujourd’hui comme hier est dans cet humanisme républicain qui voit la chose publique comme un bien commun au-dessus des différences, rejetant toute prédestination de condition sociale, de couleur, de religion, d’origine, de sexe, pour savoir toujours pourquoi ensemble, nous faisons société. Ce qui n’implique nullement de nier les différences, mais d’interdire qu’une autorité quelconque puisse les figer en les sacralisant, pour remplacer l’individu libre de ses choix par des assignations à des groupes identitaires mortifères. Rien de mieux décidément que "Liberté, Egalité, Fraternité" et indissociablement, "laïcité " !

 

1-Jeannette Bougrab, Pascal Bruckner, ou encore Georges Bensoussan. Ils ont heureusement gagné face à cette offensive liberticide du CCIF.

Guylain Chevrier


Moyenne des avis sur cet article :  2.39/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • Crab2 25 janvier 10:31
    Le bouffon de la République

    Accuser d’islamophobie «  est une arme contre la laïcité », « un stop absolu, l’interdiction de parler » - Élisabeth Badinter

    Suite :

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/le-bouffon-de-la-republique.html


    • quand 25 janvier 22:28

      @Crab2
      eh le crabe, retourne dans ta vase de merde


    • Diogène diogène 25 janvier 10:39

      les attaques contre la laïcité ne viennent pas, comme on voudrait nous le faire croire, de mouvements musulmans, mais de lobbies très « présentables » représentés par des notables tels que l’invité de 28’’ hier soir, Philippe Sands, avocat britannique et francophone (phile ?), artisan des « tribunaux internationaux », apôtre de la notion de « crimes contre l’humanité » (qu’il relie à la notion de génocide et d’appartenance à un « groupe ») et militant pour une société multiculturelle composée de « communautés » (dont la sienne) juxtaposées et s’enrichissant mutuellement (à travers des membranes semi perméables ne laissant passer les idées que dans un sens).


      C’est de côté-là qu’il faut chercher l’origine des coups de boutoirs !
      Le « malin » est d’autant plus dangereux qu’il est intelligent, cultivé, séducteur et séduisant.

      • Ouam Ouam 25 janvier 12:28

        Apprenez le coran pour comprendre les principes de la charia et convertissez vous sans perdre de temps

        Ou

        Commencez à preparer votre depart vers des contrées pas encore mahomettantes ou Africaines.

        Et les donneurs de lecons habituels altermondialistes, demerdez vous ca sera sans moi la future resolution de vos serieuxs problemes...


        • Alren Alren 25 janvier 12:53

          @Ouam

          « Apprenez le coran pour comprendre les principes de la charia et convertissez vous sans perdre de temps »

          Une menace ou de l’ironie ? 
          Si c’est une menace, elle ne prend pas en compte les capacités de lutte des athées, agnostiques et chrétiens réunis !

          Si c’est de l’ironie, ce n’est pas mon humour ...


        • Diogène diogène 25 janvier 13:50

          @Alren


          Il existe une différence entre humour et ironie.

          L’humour implique l’humoriste lui-même dans sa propre moquerie, alors que l’ironie consiste à discréditer quelqu’un d’autre.

          Avoir de l’humour, c’est prendre du recul vis-à-vis de soi-même et du groupe auquel on appartient pour éviter « l’esprit de sérieux », le dogmatisme des donneurs de leçons.

          Quand Talleyrand officiait pour inaugurer le culte de la déesse Raison sur un autel immense dressé sur le Champ de Mars, il déclarait en gravissant les marches de l’autel : « Surtout ne me faites pas rire. » Cette manière de se moquer de soi-même dans le rôle qu’on vous fait tenir est tenue pour une exigence de la bienséance chez les anglais. C’est pourquoi on parle de l’humour britannique an l’opposant à l’esprit français plutôt sarcastique et ironique à la manière de Voltaire.

          C’est une question de respect : ou bien on montre son respect pour les autres en se moquant de soi-même en montrant que l’on n’est pas dupe mais solidaire avec le groupe, ou bien on utilise l’ironie comme une arme et, dans ce cas, on s’expose à devenir soi-même la cible d’un autre ironiste, peut-être mieux armé ou plus adroit.


        • quand 25 janvier 22:29

          @Ouam
          ferme ta gueule de facho.............


        • Ouam Ouam 25 janvier 23:10

          @Alren

          Une petite cure de serre peut etre. Le dessinnateur

          Pour vous répondre c est les 2


        • Ouam Ouam 25 janvier 23:15

          @quand

          Tiens un bon facho nazislamiste qui soutiens l etat islamique qui débarque

          C est quand que vous partez rejoindre vos petits amis nazillons bas du front que vous admirez tant ?


        • Ouam Ouam 26 janvier 00:15

          @quand
          « et toi un nazi tout court, salope ! »

          Enchanté moi c’est Ouam ...
          Gros taré bas du front qui soutiens le Djihad, pauvre truffe dans tes « torchons »

          « de la situation, admettre que c’est le cas  : »l’assassin est un martyr du djihad« . »
           
          https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-martyr-sonia-nour-et-les-neo-197909
           
          Grosse merde nazislamiste, ta mere aurai du t’achever a ta naissance
           
          En plus ton billet pro islamiste de merde est archi faux raclure de bas fond...
           
          Sinon tu explique comment toi les 4 Attentats en Tunise ? grosse merde

          Tu explique comment tous les autres fait en Afrique par tes potes ? djhiadeux de mes deuxs

          Une grosse larve sallafiste qui abat des peuples innocents SANS s’en prendre aux fautifs cad auxs dirigents lorsqu’il à des comptes à regler...et qyui ensuite tente d’ajouter le chiffon rouge de l’extreme droite (etc...) aux beaufs décérébrés qui ont le meme QI que toi

          Pôv type bas du front !, achetes toi de l’intelligence, c’est ca ta priorité du jour....


        • covadonga*722 covadonga*722 26 janvier 07:12

          @quand
          alors raclure salafiste tu t’es barré du djihad peur de prendre une branlée par les petites ypg , tu sais celles que ton pote le gros porc Erdogan est en train de massacrer .

          Tu sais quoi mon goret les nouvelles lois arrivent tu as été logé depuis longtemps par les services.
          Pour les verrat comme toi bientôt la valise ou le cercueil hé hé ....
          On as vu ton cousin le logeur « innocent » pleurnicher hier au tribunal hein mon fier guerrier de l’islam pour égorger du mouton civil on bombe le torse mais quand faut passer a la caisse ouin ouin msieur le juge c’est pas de ma faute .

        • Choucas Choucas 25 janvier 12:44

          TERRE DE TÉMOIGNAGE (Dar Ash-Shahada)
           
          El Kardaoui, grand mufti des frères musulmans d’UE (Château-Chinon, Boobaland), explique qu’il ne faut pas d’attentat en UE soumise (zemni), tant que la caste traître, dans sa compromission arriviste et servile, autorise l’expansion de l’Islam (gland remplacement, UOIF etc...). Et que de toute façon la conquête est dorénavant irréversible.
           
          « Baise la main que tu ne peux pas encore couper » Proverbe musulman
           
          Alexandre Del Valle
           
           « Les eurocrates se sont acharnés à faire de l’UE le cheval de Troie de la déseuropéinisation » Fink
           
          « En UE, l’islam est le bélier de la féodalité mondialiste, et La Baudruche négrière son bouffon » Soros


          • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 25 janvier 16:22

            @l’auteur
            ++++++ !


            • quand 25 janvier 22:26

              @VICTOR Ayoli
              toujours à trainer autour des bouses hexagonales


            •  C BARRATIER C BARRATIER 25 janvier 17:17

              Je constate le grignotage de la laicite, et ce n’est pas le fait des seuls musulmans. L’expression laicite ouverte nous vient de donneurs de leçons de milieux catholiques.Une maniere de dire qu’il y aurait une laicite fermee...je crains fort que nos gouvernants avant et avec MACRON partagent cette vue.

              J ;ai ecrit au Ministre de l’Education nationale qui ne m ;a pas encore repondu, au sujet de l’accompagnement scolaire. Je fais une proposition qui a eté publiée dansdles milieux laiques ...et je reçois une reaction d’un laique m’indiquant qu’une loi contenant ce que je demande ne serait pas constitutionnelle. Que penses tu de cette inconstitutionnalité ? Mon texte est ci dessous en table des news

              Accompagnement scolaire, élus faites vitre travail http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=295

              • waymel bernard waymel bernard 25 janvier 17:48

                Jean-Louis Bianco est une taupe de l’islamosphère qu’il faut virer au plus vite.


                • quand 25 janvier 22:27

                  @waymel bernard
                  et toi un rat de la fachosphère


                • Esprit Critique 25 janvier 18:06

                  Cette article est un Excellent rappel de ce qu’est la laïcité, et des obscurantistes qui veulent l’éliminer au profit des idéologies les plus rétrogrades ou niaises. Essentiellement l’Islam et la Gauchiasserie. Vive les libertés !


                  • quand 25 janvier 22:33

                    @Esprit Critique
                    vive les libertés, surtout pas ta connerie explosive


                  • Esprit Critique 26 janvier 17:24

                    @quand
                    Merci, pour ce commentaire percutant. Je viens de comprendre le sens de l’expression

                     « se moquer du »Quand« dira t-on » !


                  • Choucas Choucas 25 janvier 18:28

                     
                    5000 kalachs dans les banlieues estimées

                     
                     
                    COGNIOT, VRAI MARXISTE, PAS NÉGRIER CAPITALISTE du « LE MERDIA »
                     
                     
                    « Le cosmopolite représente le dernier degré de l’inhumanité capitaliste  […] Pour le cosmopolite, l’homme est un personnage schématique, “citoyen du monde” sans famille et sans peuple, sans traditions ni particularités nationales. Pour le marxiste, au contraire, l’homme est le produit d’un développement social déterminé, d’un certain nombre de conditions précises qui lui confèrent une formation psychique définie, un caractère national. » 
                     
                    Georges Cogniot (PCF avant les p... collabos de la ploutocratie sexialiste)
                    Réalité de la nation, l’attrape-nigaud du cosmopolitisme
                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Cogniot


                    • Choukass 26 janvier 09:46

                      @Choucas
                      Raoul Bitonio du parti radical (cosmoschtroumpf de son état) prétendait que le bobo de boobaland était migrant Syrien. Choucas pas trois pattes à un canard mais vrai connard. La rime est à la portée d’un bobogochon « Je mets des guillemets et du gras, c’est bien, non ? ». Ecrire n’importe quoi avec du gras, et mieux sans.  


                    • placide21 25 janvier 19:00

                      La théocratie US est l’ Ennemi implacable de la laïcité (in god we trust) elle favorisera toujours d’autre états théocrates,même l’Iran, dans sa lutte contre les états laïcs, car dans type type de société les personnes au pouvoir sont adossé a un alibi pour maintenir leur emprise  : Dieu  ; la laïcité détruit cet alibi.


                      • Jonas 25 janvier 20:39
                        Vous voulez réellement connaître la vérité sur l’Islam ?
                        Alors regardez et écoutez les prédicateurs et imams dans les plus grandes mosquées de France endoctriner des centaines de milliers de musulmans au fondamentalisme islamique misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite :

                        • quand 25 janvier 22:32

                          @Jonas
                          voulez-vous connaître la vérité sur jonas,



                        • quand 25 janvier 22:46

                          @Jonas
                          le cancer fachiste en (f)rance


                        • eau-du-robinet eau-du-robinet 25 janvier 21:31

                          Bonjour,
                          .
                          Voici quelques citations d’un article du journal « la-croix.com ».

                          source :
                          https://www.la-croix.com/Religion/Laicite/presidence-dEmmanuel-Macron-conforte-lObservatoire-laicite-2017-05-15-1200847278
                          .
                          — début de citation —
                          .
                          La présidence d’Emmanuel Macron conforte l’Observatoire de la laïcité
                          Jean-Louis Bianco (Président de l’Observatoire de la laïcité) connaît bien le nouveau président Macron, avec lequel il partage une « même conception de la laïcité » comme modèle « protecteur de la liberté » conscience et d’expression.
                          .
                          L’arrivée d’Emmanuel Macron à l’Élysée est une « bonne nouvelle » pour l’Observatoire de la laïcité et son président Jean-Louis Bianco. La victoire de Marine Le Pen, de François Fillon ou de Jean-Luc Mélenchon aurait signifié un changement de cap ou une remise en cause de son existence.
                          — Fin de citation —
                          .
                          Autre citation :
                          Source : https://www.publicsenat.fr/lcp/politique/laicite-jacques-mezard-juge-urgent-dissoudre-l-observatoire-laicite-1204925
                          .
                          — début de citation —
                          Pour Jacques Mézard (Groupe politique : RDSE) «  l’observatoire de la laïcité développe le communautarisme  » et « les positions de Jean-Louis Bianco devraient le pousser à quitter » son poste.
                          .
                          Quant à l’observatoire lui-même, « il est urgent de le dissoudre » juge-t-il. Ses reproches ? Un manque de fermeté face « à des menaces que nous n’avons jamais connues. » Dans le viseur, l’islam et les nouvelles questions sociétales qu’il pose comme le port du niqab ou les tensions dans certaines universités à cause du voile. Si ces exemples restent marginaux à l’échelle de la population française, ils font bondir les élus RDSE. « Il ne peut pas y avoir de marginalité » tranche Jacques Mézard. « Il y a 1,6 million d’habitants en Seine-Saint-Denis et 700 000 musulmans » souligne-t-il. « Cela engendre un certain nombre de problème. Ce qui est marginal peut devenir général.  » Et son collègue Philippe Esnol de bondir à sont tour : « Il y a une pression communautaire de la part de la communauté musulmane. De nombreux élus font preuve de clientélisme communautaire quand ce n’est pas une démission pure et simple des valeurs de la République » accuse-t-il. Et de détailler les « demandes de créneaux horaires pour les piscines, des plats halals à la cantine… »
                          .
                          « Pourtant, il serait bon que ceux qui invoquent la loi de 1905 commencent par la relire » juge le sénateur. Jean-Louis Bianco est évidemment visé.
                          — fin de citation —


                          • quand 25 janvier 22:25

                            encore un article de la fachosphère française
                            ça pue !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

                            guylain chevrier vous suscitez un profond dégoût, vous êtes puant !!!!

                            Nique la France
                            Et son passé colonialiste
                            Ses odeurs, ses relents et ses réflexes paternalistes

                            Nique la France
                            Et son histoire impérialiste
                            Ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes
                            X2

                            Ca y est, c’est réglé
                            Maintenant c’est formel
                            Ca y est c’est confirmé
                            Par voie ministérielle
                            Les nazillons sont lâchés
                            Les bidochons décomplexés
                            Carte Blanche pour les gros bauf
                            Qui ont la haine de l’étranger

                            Petits bourgeois
                            Démocrates républicains
                            Ton pays est puant raciste et assassin
                            Les lumières des droits de l’homme
                            Soit disant universels
                            Un mythe, un mirage, un mensonge officiel

                            Petits donneurs de leçons
                            Petits gaulois de souche
                            Arrête ton arrogance
                            Arrête d’ouvrir ta bouche
                            Tu juges, tu critiques
                            Les arabes et l’Afrique noire
                            Mais balaye devant ta porte
                            Regardes toi dans un miroir

                            Nique la France
                            Et son passé colonialiste
                            Ses odeurs, ses relents et ses reflexes paternalistes
                            Nique la France
                            Et son histoire impérialiste
                            Ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes
                            X2

                            C’que j’en pense
                            De leur identité nationale
                            De leur Marianne, de leur drapeau
                            Et de leur hymne à 2 balles
                            J’vais pas t’faire un dessin
                            Ca risque d’être indécent
                            De voir comment j’me torche
                            Avec leur symbole écœurant

                            Affligeant
                            L’évolution en 60 ans
                            Regarde à l’assemblée
                            Il y a que des culs tous blancs
                            Ils veulent l’intégration
                            Par la Rolex ou le jambon
                            Ici on t’aime
                            Quand t’es riche et quand tu bouffes du cochon

                            Quand t’adhère à leurs projets
                            Quand tu cautionnes leurs saloperies
                            Leurs lois, leurs expulsions
                            Et leur amour de la patrie
                            Certes ils adorent le couscous
                            Et Cheb Khaled
                            Mais ils flippent que leur fille leur ramène un Mohammed

                            Fais pas ton étonné
                            Ta vierge effarouchée
                            Ta p’tite chochotte
                            Qui fait semblant d’être choqué
                            Genre tu découvres
                            Que tu vis chez les gros cons
                            Chez les rastos
                            Qui n’ont jamais enlevé leur costume de colons

                            Le racisme est dans nos murs et dans nos livres scolaires
                            Dans nos souvenirs, dans notre histoire
                            Dont nous sommes si fiers
                            Omniprésent
                            Il est banal et ordinaire
                            Il est dans nos mémoires
                            Et impossible de s’en défaire

                            Nique la France
                            Et son passé colonialiste
                            Ses odeurs, ses relents et ses reflexes paternalistes
                            Nique la France
                            Et son histoire impérialiste
                            Ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes
                            X2

                            Et toi alors
                            Petit socialiste hypocrite
                            J’ai pour toi quelques rimes
                            Amèrement écrites
                            Tu nous as dit que ta cause
                            Etait celle des sans-papiers
                            Qu’elle était anti-antiraciste
                            Tu as promis l’égalité

                            Tu nous as fait miroiter
                            Rêver d’une France meilleure
                            Mais tu triches
                            Tu récupères
                            Comme avec la « Marche des beurs »
                            Manipulateur
                            Tu coures après l’électeur
                            On t’a démasqué
                            Toi et ton parti d’usurpateurs

                            Et y’a nos intellos
                            Nos p’tits fachos à lunettes
                            Notre tête à claques
                            Comme la conasse de Fourest
                            Qui propagent, alimentent
                            La haine du musulman, du banlieusard
                            Avec leurs discours stigmatisants

                            Leurs discours arrogants, insultants et méprisants
                            Omniprésente leur propagande dans les médias dominants
                            C’est l’union sacrée
                            Contre l’envahisseur
                            Le barbare, le sauvage
                            Contre l’ennemi intérieur

                            Mais on va pas se laisser faire
                            Se laisser bâillonner
                            On va pas lâcher l’affaire
                            Comme Elie du LKP

                            C’est mon devoir d’insolence
                            Mon devoir d’irrévérence
                            Mon devoir d’impolitesse
                            Mon devoir de résistance

                            Nique la France
                            Et son passé colonialiste
                            Ses odeurs, ses relents et ses reflexes paternalistes
                            Nique la France
                            Et son histoire impérialiste
                            Ses murs, ses remparts et ses délires capitalist


                            • quand 25 janvier 22:47

                              encore un article d’une tumeur fachiste de la (f)rance


                              • bob14 bob14 26 janvier 06:40

                                Laïcité..une secte de plus dans notre environnement..attention à la pollution ! smiley


                                • covadonga*722 covadonga*722 26 janvier 07:16

                                  yep ,aimez la guerre a venir car leur paix islamique sera terrible !


                                  • zygzornifle zygzornifle 26 janvier 09:00

                                    Quand il y avait moins de Musulmans on ne parlait pas de laïcité ......


                                    la laïcité cherche a punir le christianisme en se cachant derrière une pseudo égalité musulmans chrétiens ....

                                    qu’ils aillent foutre le bordel dans les pays du maghrebs on verra ce qui se passera , ils pourraient aussi embarquer les Femens pour défendre la liberté vestimentaire ......

                                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 26 janvier 10:13

                                      @zygzornifle
                                      ils pourraient aussi embarquer les Femens pour défendre la liberté vestimentaire ......

                                      Et y joindre « celles qui hurlent au loup en lui touchant les couilles » (c) smiley


                                    • guylain chevrier guylain chevrier 26 janvier 15:02

                                      Il est terrible de constater que certains sont incapables d’échanger sans insulter comme ce @quand, que j’ai bloqué suite à ses nombreuses insultes tous azimuts : il serait bon que ce type d’article qui vise à questionner tout en proposant une analyse, soit l’objet d’une réflexion utile dans le respect des opinions. Car nous avons affaire dans cette période à des enjeux vitaux qui touchent au risque de mise à mal de nos libertés, par un déchaînement de violence sur fond de racialisation et de confessionnalisation de la question politique. On le voit très concrètement avec les gens du PIR ou R. Diallo qui par leurs propos et pratique de la non-mixité, invitent à la haine du « blanc ».Il existe tout un réseau qui cherche à créer un climat de tous les dangers sur la question identitaire. Bien des individus déboussolés peuvent être embarqués dans cette logique d’affrontement,, où la laïcité est la cible. D’autant plus qu’elle est aussi mise à mal par bien des aménagements de l’Etat et de nos élites avec les Eglises, comme recours à l’encadrement des consciences en ces temps de crise morale autour de l’argent roi, loin de tout idéal humaniste. Il faudrait arriver à clarifier ce qui est commun à tous ceux qui sont attachés à la République et sa laïcité pour être en mesure de contrer ce mouvement. Mais cela ne passe-t-il pas par un nouveau projet politique de transformation sociale mobilisateur, ancré dans un humanisme révolutionnaire qui se réapproprie la lutte des classes en la mettant à jour ?



                                      • Marcel Dugenoux 31 janvier 11:51

                                        @guylain chevrier

                                        Vous n’avez rien compris. L’acception du « blanc » pour les indigènes de la république est celle de « l’homme blanc » génocidaire telle qu’elle se comprend notamment pour toutes les ignominies commises par les colons des amériques, ayant conduites à la disparitions des indigènes de tout un continent. Quand au moins on a compris ça, les discours indigénistes prennent un tout autre sens et interpellent chacune et chacun d’entre nous : nous reconnaissons-nous ou non dans le camps de cet « l’homme blanc » ? Tout autre point si discutable puisse-t-il être des thèses de ce mouvement reste tributaire d’une compréhension de ce seul principe fondateur.

                                        Voilà pour les idées « terribles », qui ne ont que répondre au cynisme colonial aussi radical qu’il reste meurtrier au quotidien dans nombre de régions de la planète...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès