• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le petit Châtelain chafouin

Le petit Châtelain chafouin

Péché avoué eût été pardonné.

Il était une fois, sur les bords de la Sarthe, un joli manoir qui restera à jamais dans ma mémoire. Il s’y noua un drame qui, pour dérisoire qu’il ait été au début -tant beaucoup d’histoires semblables parsèment les légendes de nos urinoirs et autres lieux communs où se murmurent de telles turpitudes- prit progressivement des allures de drame de prétoire. Mais dans ce pays, on ne prête qu’aux chiches et celui-là était, en la matière, le meilleur d’entre eux.

Le petit François -car tel était le prénom de ce manant qui se prenait pour un grand- fut pris la main dans le pot de rillettes qui, comme chacun ne sait peut-être pas, remplace la confiture dans ce beau petit coin de France. L’enfant de s’exclamer que ce n’était pas lui, que d’autres l’avaient contraint à agir de la sorte, à l’insu de son plein gré. Il est vrai que ses camarades lui avait donné un étrange sobriquet : « Le petit châtelain chafouin ! » tant le garçon avait toujours l’impression de bouder.

François étant le thuriféraire en chef dans la petite troupe des enfants de chœur de la paroisse, le plus zélé dans la foi et le plus exemplaire dès qu’il s’agissait de jurer ses grands dieux, on voulait lui donner le bon dieu sans confession ; ce en quoi on avait bien tort. Monsieur le curé de la paroisse aurait souhaité que le pécheur exprime sa repentance par quelques actions de grâce mais François niait tout en bloc et n’acceptait aucune responsabilité morale dans cette affaire.

C’est alors qu’on découvrit avec effroi que les rillettes n’étaient pas de porc. C’est la grande tante galloise qui avait apporté de merveilleuses rillettes d’oie, pour célébrer la confirmation de son cher neveu. C’est du moins ainsi que l’origine de ce pot avait été justifiée par les domestiques de la maison. Monsieur l’évêque, saisi par l’humble vicaire de Dieu afin de tirer cette affaire au clair, s’enquit auprès de la dame de l’authenticité de la chose.

Puis eut lieu un incroyable rebondissement qui laissa l’évêché dans la plus totale circonspection. La Galloise ignorait qu’elle fabriquait des rillettes d’oie à temps perdu. Elle prétendait passer son temps libre à sa chère tapisserie. Elle n’envisageait aucune autre activité et se satisfaisait pleinement de ce loisir cousu de fils blancs. « Des rillettes, non merci, c’est d’un commun ! » se serait écriée cette dame outragée.

François avait donc caché la provenance exacte de sa gourmandise. Il fallut diligenter une enquête. On s’indignait dans la paroisse car celle-ci se tint en pleine retraite spirituelle. François fut interrogé et dut se passer de confession et de l’atelier de réflexion théologique sur la gourmandise et l’esprit de lucre : deux sujets pour lesquels il avait certainement bien des points idéologiques à éclaircir.

Des limiers, pas très fins, vinrent semer le trouble dans la vie si tranquille des habitants du manoir. Tout y fut passé au peigne fin. On y découvrit des produits aux origines douteuses : des pots de miel contenant de la gelée royale, des foies gras du Périgord, des cous farcis mais aucune de ces conserves n’avait été étiquetée dans les règles. François était à la tête d’une vaste organisation mafieuse pour alimenter le repas annuel des scouts du département.

Son compte était bon, pensèrent les enquêteurs qui confièrent les conclusions de leurs investigations à un juge de paix. Pour François, cela fut considéré comme une déclaration de guerre. Il fit appel à tous les louveteaux du pays pour investir les églises et les parvis afin de refuser que la justice des hommes ne vînt suppléer celle de Dieu. François, bien informé, savait que Sa Sainteté le Pape était en train de reconsidérer le péché de gourmandise qui de capital serait prochainement requalifié de véniel.

Fort de cette information, il espérait obtenir un vice de forme, lui qui, en matière de vice, en connaissait un rayon. Il niait de toutes ses forces, oubliant que le mensonge n’était pas en odeur de sainteté. Écartant d’un revers de main méprisant toutes les pièces à conviction, il poursuivit sa route. Rien ne pouvait le détourner de sa mission sacrée : il voulait une belle et grande cérémonie de confirmation. François fut servi au-delà de ses rêves : ce jour-là, il reçut une grande et magistrale claque.

Cette histoire n’a aucune morale, c’est bien là ce qui la rend exemplaire. Dans nos provinces reculées, les grands échappent toujours aux règles et aux lois qui gouvernent les humbles et les gueux. Que par extraordinaire, l’un d’eux eût été mis en accusation, alors toute la coterie de se serrer les coudes et de s’indigner. Aux grands maux, les grands remèdes : on insulte les pauvres gens, on se rit de la maréchaussée, on nie l’évidence et on contre-attaque sans peur du ridicule. Les leçons de 1789 ont été retenues par les privilégiés d’aujourd’hui : il n’est pas question de céder devant la vérité.

Trompeusement sien.

 

6673113lpw-6673165-article-jpg_4003290_660x281.jpg

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.23/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

68 réactions à cet article    


  • juluch juluch 3 mars 2017 12:14

    En voilà une belle Histoire et encore une fois rien à voir avec les événements actuel....purement fortuit ! 

     smiley

    merci Nabum !

    • C'est Nabum C’est Nabum 3 mars 2017 13:35

      @juluch

      C’est une fable fictive et purement gratuite, ce qui démontre que cela n’a aucun rapport avec une affaire en cours


    • Paul Leleu 3 mars 2017 21:58

      @juluch

      après le châtelain de la Sarthe, il reste plus qu’à dégager la châtelaine de Saint Cloud, qui collectionne aussi les ’’assistants parlementaires’’...


    • germon germon 4 mars 2017 06:29

      @C’est Nabum

      Enfin un article qui ma apporté un grand plaisir de part son esprit et son écriture.

      Merci beaucoup


    • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 2017 07:59

      @Paul Leleu

      Rassurez-vous, pour moi une canaille reste une canaille quelle que soit sa couleur politique


    • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 2017 08:00

      @germon

      Pourtant on me dit dans les milieux autorisés du livre que j’écris mal

      Ce doit être que je pense mal


    • mmbbb 4 mars 2017 11:54

      @C’est Nabum tres belle histoire en effet Par pure symétrie cette tres belle histoire peut aussi s’appliquer aux affaires de la gauche . Et oui la « morale » politique est sauve, la gauche a son os a ronger non pas que je suis l avocat de Fillon mais la gauche est toujours prompte a donner des grandes lecons de morale . Vous devriez prendre votre calculette et evaluer le cout pour l education de Mazarine Pingeon qui fut surveillée pendant toute son adolescence par les services de l Etat Jean Edern Haliier a paye le prix fort Par ailleurs le fils Mitterrand ne se genait pas pour prendre le Falcon du GLAM afin d’aller faire ses petites affaires en Afrique Il est vrai que la presse a beaucoup gloser sur Sarko et sa venue au Maxim . Ha la gauche caviar elle est moins conne elle s’habille de costume MAO est comme la nomenklatura ne se prive pas pour faire la teuf dans les plus beaux palace comme au Maroc .


    • Pere Plexe Pere Plexe 5 mars 2017 10:01

      @mmbbb
      On savait l’auteur habile à écrire avec talent.

      On le découvre d’une imagination débordante.
      Imaginer une telle situation dans un pays de droit, envisager une telle histoire là on la population est viscéralement attachée à la justice et prompt à réagir...improbable.
      C’est d’ailleurs la limite du genre, allègrement atteinte par cette article, qui à relater des événements invraisemblables tend à basculer dans la facilité de la science fiction. 

    • Et hop ! Et hop ! 6 mars 2017 08:48

      @Paul Leleu : Sauf que les deux assistants parlementaires de la châtelaine de Saint-Cloud sont bien réels, avec un vrai contrat de travail, ils travaillent réelleemnt et ils sont vraiment payé, le seul reproche qui lu est fait est qu’elle les emploierait aussi pour faire des tâches concernant Marine Le Pen, en tant que présidente de son parti, et non pour Marine Le Pen en tant que député européen.

      Ce n’est donc pas un détournement de fonds à son profit, mais tout-au plus un détournement partiel de moyens, et il reste difficile de prouver qu’un coup de téléphone ou une prise de rendez-vous pour une émission de TV prise par sa secrétaire, l’est pour Marine Le Pen, député européen, ou pour Marine Le Pen, ès qualité de présidente de son parti.


    • 77777 3 mars 2017 12:32

      Heureusement La Galloise n’est pas une poule au pot........


      • C'est Nabum C’est Nabum 3 mars 2017 13:36

        @77777

        Quant à son neveu c’est un coq ovin


      • ZenZoe ZenZoe 3 mars 2017 14:37

        Ah ! Quand j’ai commencé à lire votre billet, je me suis dit que vous alliez raconter un fait divers banal, une triste histoire de violences conjugales : « à Sablé-sur-Sarthe, un homme de 62 ans meurt sous des coups de casseroles assénés avec force par sa femme. Il semblerait que l’épouse ait été prise d’un accès de folie et se soit mise à hurler, tout en portant au pauvre homme ses coups vengeurs. On ignore toujours la cause du différend et une enquête a été ouverte. »


        • C'est Nabum C’est Nabum 3 mars 2017 17:37

          @ZenZoe

          La pauvre femme, elle a voulu exprimer une opinion qui a tourné au drame


        • velosolex velosolex 4 mars 2017 10:30

          @ZenZoe
          My god ! Des histoires qui n’arrivent que chez les frenchies. Je suis sûr qu’à Sablé les grenouilles sautent dans tous les sens, dans et hors les casseroles. 

          C’’est un pays où l’ombre de Maupassant n’est pas loin, et Flaubert avec sa Miss Bovary...
          Sand blagues, ils sont costauds. De plus fragiles auraient fait le grand saut du haut des créneaux. 
          Peut être que la morgue et la suffisance vous protègent de la dépression..
          A moins qu’ils ne mangent beaucoup de rillettes comme antidépresseur. 

        • baldis30 3 mars 2017 14:53

          bonsoir,

          Comme à l’habitude j’ai parfaitement appréciée cette fiction fictive mais je m’interroge, au vu d’une expression utilisée, en l’occurrence « à l’insu de son plein gré », pour savoir si le prénom dont vous affublez votre héros ne serait pas plutôt Richard, connu pour avoir mis des ailes à son vélo. Ce prénom bien plus en relation avec la gourmandise cacherait donc une certaine avidité pour tout le clinquant que le jeune François-Richard aurait appris de l’un de ses maîtres sous la forme anglo-saxonne de bling-bling.


          • C'est Nabum C’est Nabum 3 mars 2017 17:37

            @baldis30

            Richard cœur de lion est élevé en plein air et nous devons nous en louer


          • velosolex velosolex 4 mars 2017 10:47

            @baldis30
            Pendant longtemps j’ai cru que le vélo rendait humble et modeste, en rapport au fait qu’il est impossible de tricher dans une côte. Tout cela était bien projectif.

            « Un homme qui aime le vélo ne peut être tout à fait mauvais. »Ainsi, en dépit du bon sens, je créditais Sarkozy d’une sort d’auréole stupide, comme une casquette de coureur trempée de sueur, gage que si la langue fourche accidentellement, le cœur et le corps ne saurait mentir.
            C’était avant que je découvre l’horreur de l’affaire Armstrong, et puis Virenque. « L’homme dopé en dépit de son propre gré »...Précisément. 
            A, qu’on ne me parle plus du sport !....Les pourris y sont légions, et plus on monte dans l’arbre, et plus sont accrochés les félons. Je ne parle pas que de Fillon, cramponné à sa cassette des primaires, mais des affaires récentes : Blatter, Platini...Tous jurant mordicus qu’ils étaient innocents et blancs comme neige. On dit là qu’il s’agit de la plus solide méthode de défense, le meilleur conseil des avocats, des gens roués à tout, ayant défendu les plus pourris, les mafias, les Toto rino...« Devant l’indéniable, les preuves les plus manifestes, n’avouez rien, niez niez niez..... »
            ..

          • Ebootis 3 mars 2017 17:10

            @ Nabum


            Ce petit François devrait dire à sa tendre complice :

             « Viens ma Belle, défilons-nous au plus vite ! ! »

            • C'est Nabum C’est Nabum 3 mars 2017 17:38

              @Ebootis

              je vais les regretter


            • Richard Schneider Richard Schneider 3 mars 2017 17:55

              C’est excellent, Nabum ! Rien à ajouter.


              • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 2017 08:01

                @Richard Schneider

                Si mon ami
                Le billet suivant


              • Sergio Sergio 3 mars 2017 19:14

                Bonjour Nabum


                « Un joli manoir »

                Je sais de source bien informée, comment Pénélope a pu aider son mari, François Fillon, à acquérir ce manoir qui vous fait tant rêver. En effet, au Pays de Galles, elle fut apprentie dans un salon coiffure ; elle eut en son temps, l’idée d’inventer un nouveau liant, capable de maintenir plaquée, la coiffure des jeunes bergères qui gardaient les moutons au vent. Elle fit rapidement fortune, et manda l’aide du cabinet d’expertise du jeune et prometteur, François Fillon, afin de trouver un nom à son invention et dans le même temps, la commercialiser en France, pays de moutons sans berger. Cela donna :

                                      La lotion de l’empois à fric tif

                • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 2017 08:02

                  @Sergio

                  Là, je vous lève mon chapeau
                  Profitez-en pour me servir de la lotion


                • Sergio Sergio 3 mars 2017 19:20

                  Nabum


                  Un peu tiré par les cheveux n’est ce pas, et j’imagine que ce n’était pas loin du bout de votre langue

                  • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 2017 08:03

                    @Sergio

                    Je ne coupe jamais les cheveux en quatre
                    Dans le monde des châtelains, je fais des queues de cheval


                  • velosolex velosolex 4 mars 2017 11:04

                    @Sergio
                    J’ai traversé naguère le pays de Galles en vélo ; c’est un pays qui ne ment pas. On n’y trouve pas ces virages et ces enluminures torsadées pour monter les collines, pourtant bien escarpées, comme dans nos départements français. Les routes sont taillés au hachoir, toutes droites, sans concession au paysage ni palier. Et il faut se hisser vraiment sur les pédales, le pourcentage de la route se renforçant à chaque mètre. En haut on est exténué...Et j’ai souvent pensé à cette phrase de Pierre Dac : « On se demande pourquoi les cyclistes se donnent tant de mal à monter une côte, alors qu’il suffit de tourner son vélo de l’autre coté pour les descendre »

                    M’enfin arrivés en haut, Il suffit de se laisser aller jusqu’au pub en roue libre...Ah que de souvenirs émus de tant de descentes, à l’époque où le vent me soulevait encore les cheveux..Je me souviens surtout du col descendant vers Mégalopolis , dans le Péloponèse, avec un vélo sans frein. Des digressions abusives, me direz vous....Et Pénélope dans tout cela. J’ai vérifié, le couple s’est marié à l’époque précisément de mon périple...Et il me semble bien avoir vu déjà cette voiture traînant derrière elle une nuée de casseroles, comme un mauvais présage de ce qui allait arriver. De l’art de la confiture à celui de la déconfiture il n’y a qu’un pas...Le risque est grand de laisser trop cuire et de tout gâcher ! 

                  • Sergio Sergio 4 mars 2017 14:12

                    @velosolex


                    Bonjour Velosolex, je vous avoue que je m’essaie à des exercices de style du genre se rapportant au vélo, en disant que je pratique ’ les jeux de mollets pour jambettes ’. J’essaie en utilisant un certain humour, de me ficher la paix avec toute cette actualité, faute de pouvoir sortir plus souvent mon vélo. Du coup, à lire vos périples je vous envie à, presque entendre vos récits de liberté, et je sens presque le vent sur mon visage. J’ai voyagé un temps dans les îles, je travaillais sous l’eau, et je peux vous dire que, même si l’aventure n’est pas comparable, j’y mets la bicyclette dans le même rapport de découverte et mise en exposition aux revers des aventures, je sais que vous les avez vécues, du temps où vous utilisiez l’empois à fric tif.
                    Alors j’ai des projets de voyages en vélo et je réfléchis à m’équiper d’une remorque qui pourra être polyvalente en terme d’utilisation hors voyage. Je pense me balader sur les côtes du nord par les chemins de traverse, c’est comme chez vous, les gars du nord et les bretons se ressemblent, j’en ai rencontré beaucoup aux Antilles, peut être avez-vous un ancêtre royaliste aux Saintes, qui sait ? 
                    Pour ce qui est des confitures de cette dame, que crains que cette affaire soit une perle rare, en tout cas pour la cuisson, ne lui demandons pas si c’est du ’petit ou du grand perlé’

                    J’espère Nabum, ne pas avoir abusé de votre espace, bien à vous tous

                  • velosolex velosolex 4 mars 2017 16:30

                    @Sergio

                    Un bon article, comme une belle poésie, est bien plus grand que n’importe quel château. Le mérite des meilleurs est d’offrir le plus de portes possibles, afin de procurer des courants d’air dans les têtes. 
                    Aussi Nabum je pense est honoré des digressions tous comme les Fillon, je suis sûr, le sont des visiteurs d’un soir, manants et mendiants de toutes sortes qui viennent toquer à la porte..
                    .A vrai dire mes tours de vélo en ce moment sont un peu autistiques, les mêmes circuits pourtant ne produisant pas les mêmes rêveries. Le voyage se conjugue surtout en rêveries, le tout circonscirit à un mouchoir de poche. Les indes de ma jeunesse sont bien loin. Je partirais sans doute quelques jours au beau temps avec ma compagne en tandem. Vous êtes bien inspiré de choisir la Bretagne. Je ne m’en lasse pas. Bien sûr vous pouvez prendre le circuit de Nantes à Brest, et de multiples voies vertes. Je vais tacher de faire article à ce sujet, afin de vous rendre compte. Mes ancêtres étaient ataviques, toujours attachés au même village, depuis plusieurs siècles, et j’ai bien peur de ne pas avoir d’oncle d’amérique. Il a fallu que mon père épouse une normande pour renouveler le capital génétique. Mais à peine en age d’homme, j’ai succombé à une Paimpolaise, dont j’ai fait mon attaché parlementaire. 

                  • C'est Nabum C’est Nabum 5 mars 2017 07:08

                    @velosolex

                    Merci du fond du cœur


                  • Verdi Verdi 3 mars 2017 21:07

                    Bonsoir Nabum,


                    Pour sûr, vous n’irez pas au paradis, vilain Nabum, manant irrévérencieux, qui osez railler ce pauvre François ! 
                    Mais, pour sûr, si vous persistez à produire vos incomparables billets, votre rusée plume acérée va vous expédier directement à l’Académie Française, section humour ! 

                    Bravo ! 

                    • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 2017 08:03

                      @Robert Lavigue

                      Vous voyez que nous finissons par trouver un terrain d’entente

                      Confisquons le manoir mal acquis


                    • mmbbb 4 mars 2017 12:04

                      @C’est Nabum Je vous laisse les frais d ’entretien Quant aux biens « malaki » la soupe de l etat est trop bonne et beaucoup trop de fonctionnaires se gavent . Nous sommes dans une ambiance d ancien regime Dans ce pays personne n’aura le courage de faire le ménage tant que le contribuable ne se revoltera pas . Cet etat est devenu un grand racketteur et bloque toutes les initiatives . D’ou le tres bon résultat de notre economie et le tres bon bilan d’ Hollande qui a su inverser la courbe du chomage . Heureusement en France nous avons d’excellents profs et de tres grands intellos francais que le monde entier nous envie seront la pour redresser la barre.


                    • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 2017 12:57

                      @Verdi

                      Qu’ai-je fait pour mériter pareil châtiment ?

                      Voilà un lieu farci de notables qui ressemblent fort à ce gougnafier dérisoire
                      Ma liberté se passe de telles entraves

                      Merci quand même, je suis très touché


                    • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 2017 12:58

                      @mmbbb

                      Je m’occupe de faire la cour pour dame Pénélope
                      Il faut bien que quelqu’un s’occupe d’elle

                      Je suis son attaché parlementeur


                    • mmbbb 4 mars 2017 19:34

                      @C’est Nabum si vous aimez les ambiances chic vous boirez du bon vin dans un beau beau verre en cristal et vous pourrez discourir sur les bassesses de ce monde Vous avez la verve elle sera ravie la dame un peu de reconfort .


                    • C'est Nabum C’est Nabum 5 mars 2017 07:09

                      @mmbbb

                      Si elle m’invite qu’elle soit certaine que je ne viendrai pas pour faire tapisserie !


                    • baldis30 6 mars 2017 09:19

                      @C’est Nabum
                      « Confisquons le manoir mal acquis »

                      Quelle est l’histoire de ce manoir ? peut-être des fantômes hantent-ils ce lieu, expliquant bien des choses anciennes .....


                    • Claudec Claudec 3 mars 2017 21:31

                      Si 7 Français sur 10 et à peu près le même pourcentage de la seule droite considèrent que Fillon à tort de se maintenir, cela fait tout de même 30% qui le soutiennent, ouvertement ou implicitement. Pour des raisons bien différentes, François Fillon s’affirme comme un candidat qui fait dorénavant plus peur que Marine Le Pen à l’establishment politico-médiatique, de droite comme de gauche, et ceci doit le conforter dans sa persévérance. De plus en plus nombreux sont ceux qui en ayant assez du système, comprennent le sens profondément révolutionnaire de son combat – pour lequel il est cloué au pilori. Parce que c’est tout simplement affaire de priorité, ils le rejoindront, remettant à un moment plus opportun l’éclaircissement d’une situation personnelle d’une banalité précisément due au système actuel.


                      • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 2017 08:04

                        @Claudec

                        Pour ces 30 % à la moralité douteuse, le billet suivant demande le feu vert


                      • julius 1ER 4 mars 2017 00:52

                        C’est une fable fictive et purement gratuite, ce qui démontre que cela n’a aucun rapport avec une affaire en cours


                        ah la gratuité .... 

                        on eusse aimé que d’autre la considérasse comme une vertu et non point comme un fardeau pour s’atteler à la tâche de préserver ce bien commun qui nous est si cher et qu’il faut entretenir comme ce joli manoir dont la photo nous ravit mais dans le même
                        temps nous interroge sur la vanité de vouloir toujours posséder plus et plus grand ??

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



-->