• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Lettre à ma tribu de primates sur pattes IV

Lettre à ma tribu de primates sur pattes IV

2018 est lancée, vers où cela va-t-il nous conduire ? Une guerre nucléaire ? Le renouveau de l’humanité ? Peut-être rien de tout cela. Les années se suivent et se ressemblent, le politique ment, les multimilliardaires le sont toujours plus. Mais ne commençons pas l’année dans le pessimisme et la noirceur dépourvue d’espoir.

 

Cette nouvelle année devra être celle de la construction, du renouveau, de l’engagement total et inébranlable vers et pour un monde meilleur.

 

Mes chers humanoïdes compatriotes ou non il est temps, je pense, de penser la lutte contre la misère, les idées reçues et les abus de nos « leaders » autrement. Le constat le plus récurrent que je fais depuis que je me suis lancé dans la militance numérique c’est que tout le monde ou presque est divisé. Blancs, noirs, Arabes, ouvriers, cadres, militants de droite comme de gauche chacun lutte contre son voisin quand les temps qui courent exigent pourtant que tous se soulèvent contre l’oligarchie qui nous étouffe et nous entraîne vers un monde sans frontières mais aussi sans valeurs humaines. Un monde où le riche sera Roi et le peuple un porte-monnaie comme un autre.

 

Sionistes, satanistes, reptiliens ou que ne sais-je encore peu importe finalement car il n’est pas difficile de cibler qui dirigent et qui nous entraînent vers le fond. Ces gens ont des noms, ils sont identifiables mais il sera difficile de faire avancer tout le monde dans le même sens. Beaucoup de Français croient dans l’Europe et dans le mondialisme, la propagande qui matraque ses idées soi-disant révolutionnaires depuis des siècles a fini par infecter durablement les esprits.

 

En ce qui me concerne je m’engage à faire tout mon possible pour me rapprocher de tous ceux qui se sont donné pour vocation de changer les choses et je me sens prêt à faire tous les sacrifices nécessaires y compris dans ma vie privée pour être le plus productif et le plus efficace possible. J’agis seul depuis toujours, il est temps pour moi de m’ouvrir et de créer des alliances efficaces. Blog, vidéo, je ne lâcherais rien pour lutter contre la propagande mensongère, la diabolisation mais aussi pour que mon peuple se réveille et se soulève enfin.

 

Quand je pense à Soral, Dieudonné, Jovanovic, Hillard, Chouard, Asselineau et tant d’autres j’ai parfaitement conscience d’être en désaccord sur un tas de choses mais tous ont vocation à lutter contre l’oligarchie financière et c’est pour cela que j’ai décidé de les soutenir eux et tous ceux qui marchent dans cette voie et ce quelles qu’en soient les conséquences.

 

Nos compatriotes se laissent bouffer par les médias et le succès électoral de la république en marche ou crève en est la triste illustration, c’est pourquoi il est important de soutenir des gens comme Vincent Lapierre qui lutte pour un journalisme propre et tous les médias libres et citoyens, je pense à Tepatriote ou Putain de radio que j’ai découvert récemment mais aussi Agoravox qui publie régulièrement mes productions et tant d’autres.

 

Je vois tous ces militants anti-immigrations mais la réponse c’est l’oligarchie. Je vois tous ces militants antisionistes mais la réponse c’est encore l’oligarchie. Je vois tous ces gens qui pleurent leur misère et celle des autres mais la réponse est toujours l’oligarchie.

 

Pour cette année 2018 les mots d’ordre sont en ce qui me concerne : donnes-toi les moyens de lutter mais surtout RASSEMBLEMENT. Ensemble contre l’oligarchie, que le peuple reprenne le pouvoir, il sera bien temps ensuite de nous battre pour savoir vers quel modèle de société nous voudrons aller ensuite. Nous râlons depuis toujours, il est temps d’agir.

 

Mes chers compatriotes et les autres, toujours en pensant à l’avenir que nous proposons à nos chères têtes blondes ou crépues, 2018 pourrait être un grand cru pour la résistance à condition que nous avancions dans le même sens et ce quelles que soient nos origines, nos couleurs, et même nos détestations. Je place tous mes espoirs en vous et en moi-même pour qu’enfin revienne la lumière, la vraie, celle du peuple et non celle qui éclaire les loges et autres think-tanks corrupteurs et corrompus.

 

Résistons !

 

ChroniquesHumaines


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • samy Levrai samy Levrai 2 janvier 10:16

    Tu as trop de bon sens, tu ne seras jamais écouté... mais j’apprécie vraiment.

    meilleurs voeux.

    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 2 janvier 11:43

      @samy Levrai
      Meilleurs vœux également et merci beaucoup. Garde espoir et garde la pêche


    • av88 av88 2 janvier 18:14

      C’est la peur et le renoncement infusés depuis des dizaines d’années qui sont la force de nos adversaires.

      Peur : peur de sortir de l’Euro, de l’UE, on est trop petit, on sera tout seul (maman j’ai peur) etc...

      Renoncement : on n’y peu rien , c’est le progrès, le sens de l’histoire, la mondialisation inévitable...

      Avec du courage, de l’optimisme et de la détermination nous dissoudrons cette structure mentale de peur et de renoncement.


      • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 2 janvier 18:51

        @av88
        Un peu d’optimisme ça fait plaisir ! Meilleurs voeux à toi 


      • jjwaDal jjwaDal 3 janvier 18:50

        Maurice Ruffin a eu une longue série d’entretiens avec Maurice Kriegel-Valrimont et l’équipe de « Fakir » lui a consacré un livre : « Ils nous ont dit, vous êtes fous ! ».
        Un jour Ruffin lui a demandé ce qu’il pensait de l’époque actuelle, de ce climat de résignation...
        Sa réponse fut celle-ci :
        « Je vais prendre deux moments. En 1934, la France a l’air dans une situation pré-fasciste. Et les fascistes se manifestent, et ils essaient de prendre le pouvoir. Il y a des forces, dans l’armée, qui sont candidats, il y a la Cagoule, etc. C’est sérieux ! Et dans l’ensemble, l’état d’esprit n’est pas meilleur qu’aujourd’hui. Ca, c’est 1934. En février 34, c’est la première grande manifestation où se rassemblent les forces syndicales et où ils vont dans l’autre sens. En 36, c’est le Front populaire. En deux ans, non seulement vous avez un recul du fascisme, mais d’une certaine manière en France le fascisme est battu... En deux ans... Si en 34 quelqu’un vous avait dit que deux ans après, en France, ce serait le Front populaire, on vous aurait ri au nez. J’imagine, là, j’ai vu quelques uns de mes gars de l’époque, de mes militants syndicaux, je les ai vus rire. Ils n’auraient pas cru. Ils n’auraient pas cru... Mais ça ce n’est rien du tout. En 42... Stalingrad est à portée de la conquête des Allemands. C’est-à-dire : c’est fini ! Le monde est sous la botte fasciste... Et en 44, Paris est libéré... (Rires.) Là, j’ai imaginé... vous savez, nous avons été dans la même cellule avec Aubrac, avec Ravanel, à Lyon, et si l’un de nous, un soir, une nuit, s’était réveillé, on n’avait que des matelas. On était trop nombreux pour pouvoir coucher sur le dos, il fallait être couché sur le côté. S’il y en avait un qui changeait de position, il fallait que tout le monde change de position. Bien. Si l’un de nous avait dit que dans deux ans Paris serait libéré, les autres auraient passé le reste de la nuit à rigoler ! C’était invraisemblable... et c’est deux ans (rires). C’est ça ma réponse.... »
        Notre ennemi commun est l’ignorance. Il n’y en a pas d’autres. Oublions nos boucs émissaires fétiches, ce sont des trompe l’oeil. Informons-nous sans complaisance, ayons le courage de témoigner de l’état de nos réflexions aux autres, au pire, le ridicule tuera moins en 2018 que le Walther P38 du temps de Maurice...
        « Que la force soit avec toi ! »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



-->