• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Velib : le mensonge institutionnalisé. Alors, agissons !
#21 des Tendances

Velib : le mensonge institutionnalisé. Alors, agissons !

Après avoir galéré tout le mois de janvier, on pense pouvoir enfin utiliser les Velib normalement. Hélas non, en particulier parce que Velib donne sciemment des informations fausses.

Et nous, nous continuons à pédaler... dans la choucroute.

Quand vous voulez utiliser un Velib, vous vérifiez sur le site avant de partir : Pas de problème, il y des vélos dans la station. Une fois devant, vous les voyez. Ils sont là, pour vous !

Il y a bien des vélos mais en réalité vous ne pouvez pas les sortir. Il y a beau y en avoir 1, 7 ou 15, cela ne change rien. La station est bloquée, contrairement à ce que dit le site en temps réel !

Cela se reproduit dans de nombreuses stations.

Alors vous vous dites : je vais regarder sur la borne la carte avec les stations autour. Elles sont toutes là, celles se trouvant dans un rayon de 5 minutes à pied.

Et là, autre déconvenue. Pas la peine d'y aller, l'information est fausse : il y en a pas une sur six installée !

 

Autre arnaque que vous risquez de subir de la part de Velib :

A chaque fois que vous remettez un vélo dans une station, il apparaît comme restitué. Sauf que certaines (beaucoup de) stations sont en panne et vous ne le savez pas : rien ne l'indique. Votre vélo est considéré comme toujours utilisé. Avec comme conséquences : un débit de votre carte et l’impossibilité de reprendre ensuite un autre vélo.

 

C’est pourquoi j’accuse Velib de MENSONGE institutionnalisé :

  • Sur leur site figurent des stations où prendre (ou remettre) un vélo : C’est faux. Beaucoup d’entre elles sont en panne.
  • Sur la borne sont indiquées des stations à proximité. Il n’y en pas.
  • Quand une borne est en panne, Velib se garde bien de le mentionner et c'est votre compte qui se retrouve bloqué.

Alors je propose déjà que les usagés prennent les mesures minimum :

  • A chaque fois que vous déposez un vélo, appelez Velib pour contrôler qu’il est bien considéré comme restitué. 
  • Sur chaque carte du quartier installée sur les bornes, à nous de rétablir la vérité en indiquant les stations qui existent réellement et de barrer les autres.
  • Manifestez votre mécontentement auprès de Velib (01 76 49 12 34) et sur les réseaux sociaux. Peut-être serons-nous enfin entendus.

Et maintenant Smoove, Mme Hidalgo, cela suffit. Cessez de nous faire payer à prix d'or (abonnement + impôts) un service pitoyable et arrêtez de nous prendre pour des pigeons !

JPEG - 463.5 ko
Velib : Informations fausses
Velib nous fait croire qu’il a plein de stations. Hélas, c’est faux. A nous de rétablir la vérité.

Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Jarnicoton 14 février 12:24

    Roulez dans Paris en diesel et cessez de pleurer. 

    Votre maire est intelligente, belle, généreuse, progressiste, et tous ces petits ennuis vont s’arranger.
    Ici en Creuse, on n’a pas toutes ces histoires. 

    • FABRE Jerome 14 février 13:45
      BRAVO BENCO.
      Fervent partisan du vélib et aussi du nouveau vélib promettant de nouvelles fonctionnalités très utiles, force est de constater l’ampleur du fiasco du nouveau VELIB et de SMOVENGO, nouvel opérateur.

      Comme la majorité d’utilisateurs, je m’étais fait une raison depuis octobre 2017 : la disparition progressive des stations relevait du prix à payer pour obtenir un service de meilleure qualité.

      C’est donc avec patience et confiance que j’ai attendu le nouveau vélib en payant de très nombreux carnets de tickets de métro.

      Même l’énorme retard pris pour le déploiement des nouvelles stations par rapport au calendrier annoncé pouvait être pardonné dès lors que les chantiers avançaient et que la fin du tunnel était promise. D’autant que le nouveau vélib, une fois libéré de sa borne d’attache, est effectivement bien plus agréable que l’ancien.

      Mais ce qui est totalement inacceptable, c’est le fiasco du nouveau système : lorsqu’enfin quelques nouvelles stations sont entrées en service, on découvre alors l’ENORME MENSONGE : les dysfonctionnements du nouveau système sont gigantesques au point de rendre impossible l’utilisation effective et quotidienne du service.

      L’application annonce en direct la disponibilité des vélos. Mais les informations sont systématiquement mensongères. On annonce des vélos qui n’y sont pas ou bien qui sont tous en panne. Très souvent, c’est la station dans sa totalité qui est en panne !

      Alors qu’elles sont neuves, les bornes sont en perpétuel dérangement, et l’application trompe en permanence les utilisateurs.

      Un vélo attaché sur 20 est utilisable, et aucun vélo électrique, le système refusant de les libérer de leur borne d’attache.

      La conception du nouveau système est totalement inadaptée. Avec l’ancien système, on passait la carte d’abonnement sur la borne et le voyant passait au vert : on pouvait partir. Trop simple, trop efficace, trop agréable...

      Aujourd’hui, il faut des manipulations sur le guidon et attendre, attendre, attendre avec des logos difficilement compréhensibles, pour constater in fine que le système, laborieux et très lent, ne fonctionne pas. C’est juste insupportable.

      C’est la conception même du nouveau système, de la nouvelle application, du nouveau logiciel qui est en cause. Et cela nous promet des années de galère avant que tout ne soit enfin à nouveau modifié.

      Quel dommage ! Quel gâchis ! SMOVENGO finira par déposer son bilan, avec ou sans pénalités qui ne seront jamais réglées...

      Le vélopartage était écologique, économique, pratique, souple, convivial. Chaque jour je remerciais haut et fort les derniers Maires en excercice d’avoir fait bouger les lignes du déplacement à Paris. J’avais moi même abandonné mon scooter polluant au profit de ce service sportif, écolo et pratique.

      Mais ce service relève aujourd’hui de l’enfer, et cela pour longtemps.

      Il va falloir abandonner ce mode de déplacement.

      J’en veux terriblement aux incapables de SMOVENGO.

      Et aussi aux responsables de la Ville d’avoir confié à une start up sans suffisamment d’assise les destinées d’un service d’intérêt général aussi utile et novateur que celui-ci.

      • rugueux 14 février 14:14

        Quelle poilade !

        Voila ty pas un bobo pur sucre, bio bien sur, est tout ébouriffé parce ce que la gestion des vélibs est défaillante ! C’est sur c’est un grave problème...appelons le CRIF, la LICRA, le CRAN et autres LDH devant cette atteinte intolérables aux droits de l’homme...enfin homme à Paris c’est un genre qui se perd au profit d’ectoplasmes indifférenciés lecteurs de Têtu ou de Télérama...

        Moi je prends le metro, le bus, le tramway, et le taxi diesel ou même ma bagnole, diesel aussi et pas toute jeune et je n’ai pas la bonne vignette, bien qu’à cause de gabegie engendrée par la reine des bobos ce soit un peu plus compliqué. J’appelle de tous mes voeux à la faillite de smovengo et si cela ce réalise ce sera champagne !


        • doctorix doctorix 14 février 19:12

          @rugueux
          Savez-vous que c’est très con, ce que vous dites ?

          Comme la plupart du temps, du reste.
          Ne changez rien.

        • Attilax Attilax 14 février 21:55

          @doctorix

          Ben en même temps, un article sur les défaillance de vélib à Paris, c’est pas non plus un sujet universel ! Et je rappelle qu’un vélo, ça peut s’acheter et c’est pas une fortune. Vu les prix des vélib si on s’en sert beaucoup, c’est amorti en quelques mois, donc s’il est vraiment gêné par l’absence de service vélib, un petit tour chez décathlon ou même une occase et son terrible problème est résolu. Le vrai sujet serait la gestion de la ville, mais il n’est pas vraiment traité ici...


        • Perceval 14 février 14:19

          Il reste encore en place des centaines de stations JC Decaux des anciens Vélib. Il faut arrêter le massacre du velo en libre service à Paris et cette fiction d’un nouveau service qui n’arrivera jamais (je me suis acheté une trotinnette du coup). On peut encore stopper les dégâts, toute honte bue, en cassant le marché attribué à Smoovengo et le réattribuer à JC Decaux. Pour Smoovengo c’est mort, ils mettront la clé sous la porte dans moins de 2 ans mais pour le Vélo à Paris on peut encore sauver les meubles.


          • HELIOS HELIOS 14 février 15:31

            ...le velo est un jouet, un sport, le detournement de ce jouet pour quelques cadres en bonne santé qui prendront leur BM lorsqu’il pleut ou qu’ils sont en retard, bref, le velo n’est même pas digne du cheval, parce que tout le monde n’a ni l’equilibre, ni la force et encore moins l’envie de pedaler sur une selle mouillée !


            le velo est simplement la manipulation, une fois de plus faite par quelques ecolos dogmatiques, quyi aiment surement cela, mais qui ont l’outrecuidance de vouloir l’imposer aux autres.

            Pour que leur fantasme fonctionne ils font tout, y compris coucher, avec ceux qui detiennent une petite parcelle d’influence et de pouvoir.

            Les zautorités, celle qui se laissent manipuler et celles qui ont le devoir d’assurer le bien etre de tous selon la volonté de tous -et non pas leur petite volonté- mettent toiut en oeuvre pour forcer les citoyens plutot que de se preoocuper efficacement de la gestion de la circulation avec ses moyens les plus modernes, individuels at adaptés a toutes les circonstances.

            Au fait, vous avez tous lu comme moi, qui suis pourtant loin, que les rroutes a 80km/h sont plus accidentogènes ? Ou sont le rapports des essais fait en Haute-Saone par exemple ?
            Que sont devenus les 5 ans d’experimentation... et vous n’allez pas me dire que cette limite a 80 ne provient pas du dogme, non ?

            • doctorix doctorix 14 février 19:20

              @HELIOS
              J’ai loué récemment des vélos à Copenhague.

              On paye et on les débloque avec l’I-phone.
              C’est absolument parfait.
              Le système s’appelle Donkey Republic.
              Chez nous c’est plutôt Donkey Dictature. Ou Donkey Foutoir.
              Et ça ne va pas tarder à ruer dans les brancards.

              Quant à la limite à 80, elle va augmenter d’au moins 20% les rentrées des radars, c’est son seul but.
              Et les chauffards continueront à rouler à 130, comme d’habitude.

            • HELIOS HELIOS 14 février 20:22

              @doctorix


              Velo-plaisir... j’adore ! ils viennent d’en installer aussi, ici a Santiago, c’est pour dire....ils s’appellent BimBimBikes...

            • Citoyen de base 14 février 17:54
              Comme l’auteur je suis bien triste du retard pris par l’installation de ces nouvelles stations. Les pannes informatiques sont nombreuses et frustrantes lorsqu’on voit parfois quinze vélos dans une station mais aucuns disponibles !
              Espérons que ces défauts de jeunesse soient vite corrigés car ces nouveaux vélos sont tout de même agréable à faire rouler, mais ensuite, SVP, arrêtez de tout changer pendant au moins quinze ans !...  smiley

              • Citoyen de base 14 février 17:56
                @ HELIOS et rugueux :

                JALOUX !  smiley

                Et vive le vélo !  smiley

                • HELIOS HELIOS 14 février 18:48

                  @Citoyen de base...


                   jaloux ?

                   ... non, je ne suis pas en France en ce moment, mais j’imagine les jaloux qui ont regardé passer les 4x4 alors qu’ils faisaient le pied de grue devant leurs voitures immobiles sur le verglas !

                  /humour on

                  Par contre, je peux dire aussi : vive le velo (notez que je n’ai pas ecrit : vive la pedale puisqu’ils sont maintenant electriques ) quand celui çi est utilisés de façon volontaire et majoritairement pour le plaisir.

                  Et vive la bagnole !

                  /humour off

                • zygzornifle zygzornifle 14 février 18:33

                  Un mensonge de plus ? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



-->